Augmentez la productivité de votre entreprise grâce à Worximity Technology

Offert par Les Affaires

Publié le 07/11/2019 à 13:00

Augmentez la productivité de votre entreprise grâce à Worximity Technology

Offert par Les Affaires

Publié le 07/11/2019 à 13:00

Par François Normand

« Après deux ou trois mois, les gains résultant de la diminution des pertes économiques sont supérieurs au forfait mensuel », selon Yannick Desmarais, PDG de Worximity Technology (Photo: courtoisie)

PME DE LA SEMAINE. Alors que la productivité progresse très lentement au Québec (et au Canada), une PME montréalaise propose une solution qui permet aux entreprises manufacturières d'augmenter en moyenne leur efficacité d'environ 15 % «en quelques mois».

Il s'agit de Worximity Technology, une PME fondée en 2012 par l'entrepreneur Yannick Desmarais, qui a développé une technologie pour mesurer et analyser en temps réel la productivité des entreprises.

Sa technologie est un petit boîtier (un capteur intelligent) que l'on installe sur des équipements dans une usine à l'aide de deux fils afin d'aller chercher un signal électrique.

«C'est une technologie simple à installer et à utiliser», affirme M. Desmarais, le PDG de la PME qui a des revenus de «quelques millions de dollars», dont la moitié est réalisée aux États-Unis, au Mexique, en France et en Australie.

Depuis trois ans, ses revenus totaux ont progressé en moyenne de 40 % par année, et ils devraient augmenter de 60 % par année d'ici 2022.

Pour mesurer et analyser la productivité d'une entreprise, Worximity Technology installe un capteur par équipement industriel, et ce, sur plusieurs types de machines, souligne M. Desmarais. On peut par exemple installer un boîtier sur un capteur optique, une presse plieuse ou un bouton activé manuellement. La PME dit pouvoir installer ses capteurs en moins de 24 heures.

L'objectif est de réduire les pertes de temps et d'augmenter la productivité. Comment ? En mesurant et en cernant les goulots d'étranglement sur une chaîne de production, pour apporter rapidement et avec précision les correctifs nécessaires.

Habituellement, les nouveaux clients de Worximity Technology installent de 3 à 10 capteurs par usine. Si les résultats sont concluants, ils installent ensuite des capteurs sur tous les équipements d'une seconde usine.

Un rendement de l'investissement très rapide

M. Desmarais affirme que le rendement de l'investissement est très rapide pour les entreprises qui utilisent sa solution et qui paient un forfait mensuel oscillant de 250 $ à 1 000 $ par mois pour installer des capteurs. «Après deux ou trois mois, les gains résultant de la diminution des pertes économiques sont supérieurs au forfait mensuel», affirme l'entrepreneur.

À terme, ces gains sont six fois supérieurs en moyenne aux coûts encourus pour installer les capteurs. De plus, les gains de productivité des clients augmentent d'environ 15 % «en quelques mois» seulement, affirme M. Desmarais. Ainsi, si une entreprise fabrique par exemple 100 unités par heure, eh bien, elle en produira 115 en déterminant les pertes d'efficacité et en améliorant sa gestion des opérations.

Worximity Technology compte plus de 200 clients. La majorité d'entre eux (60 %) provient des secteurs agroalimentaire, pharmaceutique et de la consommation, ainsi que des biens de consommation. Les autres sont notamment dans la transformation du métal ou dans la fabrication de meubles. Trois clients sur quatre sont des PME. La société compte aussi dans sa clientèle une vingtaine de grandes entreprises, comme la multinationale française Bic et le producteur de chocolat suisse Barry Callebaut.

Le Fonds de solidarité FTQ, Investissements W (une société québécoise) et la multinationale agroalimentaire islandaise Marel figurent parmi les principaux actionnaires de Worximity Technology.

Worximity Technology en quelques chiffres

- Année de fondation : 2012

- Siège social : Montréal

- Nombre d’employés : 30

- Marchés desservis : États-Unis, Canada, Mexique, France, Australie

- Chiffre d’affaires : «Quelques millions de dollars», selon M. Desmarais. Défi pour la prochaine année : gérer une croissance de 60% par année d’ici 2022

 

À suivre dans cette section


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril

À la une

À surveiller: Alimentation Couche-Tard, NFI Group et Aimia

Il y a 47 minutes | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Alimentation Couche-Tard, NFI Group et Aimia? Voici quelques recommandations d'analystes.

10 choses à savoir mardi

L'usine allemande de Tesla n'a aucun bon sens. Les véganes vont sauver la planète! Internet est un service public.

Canadien National: 3200 syndiqués en grève

Leur convention collective est échue depuis le 23 juillet.