Une nouvelle étincelle

Publié le 01/10/2021 à 10:40

Une nouvelle étincelle

Publié le 01/10/2021 à 10:40

Par Olivier Schmouker

(Photo: Morgan Sessions pour Unsplash)

MAUDITE JOB! est une rubrique où Olivier Schmouker répond à vos interrogations les plus croustillantes [et les plus pertinentes] sur le monde de l’entreprise moderne… et, bien sûr, de ses travers. Un rendez-vous à lire les mardis et les jeudisVous avez envie de participer? Envoyez-nous votre question à mauditejob@groupecontex.ca


Q. – «Notre nouveau boss a une exigence inhabituelle pour nous: chacun doit maintenant faire preuve de créativité. Par exemple, il nous faut innover dans la façon dont nous travaillons pour être plus efficaces, ou bien proposer des idées neuves pour améliorer la satisfaction des clients. Mais moi, je n’ai aucune créativité!» – Audrey

R. – ­Chère Audrey, permettez-moi de vous détromper, vous êtes bel et bien créative. Et même beaucoup plus que ce que vous imaginez. J’en veux pour preuve le préambule du livre Creative confidence – Unleashing the creative potential within us all (Currency, 2013) des frères Tom et David Kelley, respectivement associé et cofondateur de l’agence américaine de design thinking IDEO: «Les individus et les organisations sont toujours capables de briller par leur créativité à partir du moment où ils surmontent leur insécurité face à la nouveauté et où ils s’exercent à l’innovation comme on exerce ses muscles au gym», affirment-ils.

Pour surmonter votre insécurité, sachez qu’il n’y a pas de succès sans ratages préalables. Un exemple célèbre est celui de Paul McCartney et George Harrison, qui étaient des élèves «minables» en cours de musique…

Autrement dit, fini de complexer en matière de créativité ! Au début, on se sent «minable», mais à force d’oser et de s’aventurer en terrain inconnu, on ne peut que progresser.

À cet égard, Tom et David Kelley proposent deux exercices à faire en solo ou en groupe:

– Tenez un «journal d’idées» dans lequel vous notez chaque jour les idées neuves qui vous viennent au travail. Peu importe que ces idées soient quelconques ou grandioses, l’important est de réaliser que la nouveauté est partout autour de vous et qu’il suffit de vous y intéresser pour qu’elle soit à votre portée.

– Téléscopez deux idées entre elles et regardez ce qui en résulte. Un exemple simple: «J’aime les conférences TED» et «J’aime prendre des pauses au travail» ; les deux combinées, ça peut donner «Et si je prenais une pause de 18 minutes toutes les deux heures, en regardant un TED Talk qui enrichirait mes connaissances au travail…»

Bref, chère Audrey, ouvrez-vous à l’imprévu et vous verrez débouler l’inopiné!

 

Pour surmonter votre insécurité, sachez qu’il n’y a pas de succès sans ratages préalables. Un exemple célèbre est celui de Paul McCartney et George Harrison, qui étaient des élèves « minables » en cours de musique…
Autrement dit, fini de complexer en matière de créativité ! Au début, on se sent « minable », mais à force d’oser et de s’aventurer en terrain inconnu, on ne peut que progresser.
À cet égard, Tom et David Kelley proposent deux exercices à faire en solo ou en groupe : 
– Tenez un « journal d’idées » dans lequel vous notez chaque jour les idées neuves qui vous viennent au travail. Peu importe que ces idées soient quelconques ou grandioses, l’important est de réaliser que la nouveauté est partout autour de vous et qu’il suffit de vous y intéresser pour qu’elle soit à votre portée.
– Téléscopez deux idées entre elles et regardez ce qui en résulte. Un exemple simple : « J’aime les conférences TED » et « J’aime prendre des pauses au travail » ; les deux combinées, ça peut donner « Et si je prenais une pause de 18 minutes toutes les deux heures, en regardant un TED Talk qui enrichirait mes connaissances au travail… »
Bref, chère Audrey, ouvrez-vous à l’imprévu et vous verrez débouler l’inopiné !Chère Audrey, permettez-moi de vous détromper, vous êtes bel et bien créative. Et même beaucoup plus que ce que vous imaginez. J’en veux pour preuve le préambule du livre « Creative confidence – Unleashing the creative potential within us all » (Currency, 2013) des frères Tom et David Kelley, respectivement associé et cofondateur de l’agence américaine de design thinking IDEO : « Les individus et les organisations sont toujours capables de briller par leur créativité à partir du moment où ils surmontent leur insécurité face à la nouveauté et où ils s’exercent à l’innovation comme on exerce ses muscles au gym », affirment-ils.

 

Pour surmonter votre insécurité, sachez qu’il n’y a pas de succès sans ratages préalables. Un exemple célèbre est celui de Paul McCartney et George Harrison, qui étaient des élèves « minables » en cours de musique…
Autrement dit, fini de complexer en matière de créativité ! Au début, on se sent « minable », mais à force d’oser et de s’aventurer en terrain inconnu, on ne peut que progresser.
À cet égard, Tom et David Kelley proposent deux exercices à faire en solo ou en groupe : 
– Tenez un « journal d’idées » dans lequel vous notez chaque jour les idées neuves qui vous viennent au travail. Peu importe que ces idées soient quelconques ou grandioses, l’important est de réaliser que la nouveauté est partout autour de vous et qu’il suffit de vous y intéresser pour qu’elle soit à votre portée.
– Téléscopez deux idées entre elles et regardez ce qui en résulte. Un exemple simple : « J’aime les conférences TED » et « J’aime prendre des pauses au travail » ; les deux combinées, ça peut donner « Et si je prenais une pause de 18 minutes toutes les deux heures, en regardant un TED Talk qui enrichirait mes connaissances au travail… »

 

Bref, chère Audrey, ouvrez-vous à l’imprévu et vous verrez débouler l’inopiné !

À la une

Le Canada est encore loin d'avoir une vraie stratégie industrielle

22/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Un an après le dépôt d’un important rapport à ce sujet, Monique Leroux explique ce qu’il manque pour y arriver.

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

21/01/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour le 21/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.