Un manque de leadership chez le Canadien ?

Publié le 10/03/2009 à 14:56

Un manque de leadership chez le Canadien ?

Publié le 10/03/2009 à 14:56

Par lesaffaires.com
Guy Carbonneau a-t-il été congédié à cause de son manque de leadership ? Selon Bob Gainey, le manque de constance du Canadien d'un match à l'autre et même d'une période à l'autre a été un des éléments déclencheurs. Or, le 12 janvier dernier, il affirmait que la nomination de Guy avait été mon meilleur coup depuis qu'il était en poste à Montréal.


Contradictoire ? Bob Gainey a justifié sa décision en soulevant la faire performance du tricolore au cours des huit dernières semaines, ajoutant que l'équipe a joué en deçà de son potentiel.

Des joueurs insatisfaits de leur leader ?

Selon Bob Gainey, les vétérans de l'équipe n'auraient pas réclamé le départ de Guy Carbonneau. Le directeur général a ajouté que ce n'est pas parce qu'il a remercié Carbonneau qu'il est un mauvais entraîneur.

Jacques Demers, lui-même entraîneur du Canadien de 1992 à 1995, estime que le mécontentement des joueurs a forcé la main de Gainey. « D'après mon expérience comme entraîneur, je suppose que les joueurs sont allés voir Bob Gainey récemment pour se plaindre du travail de Guy Carbonneau », a-t-il expliqué à RDS.

« Tout ça démontre qu'ils ne voulaient plus jouer pour lui. Ils ne passeront jamais ce message en s'adressant directement à lui. Mais ils le démontrent par leur indiscipline et leur manque d'intensité », a ajouté Jacques Demers.

Michel Bergeron, qui a dirigé les Nordiques de Québec et les Rangers de New York, s'est dit surpris de la décision du directeur général Bob Gainey même si, à son avis, l'équipe jouait sans enthousiasme depuis un certain temps. « Je crois que certains joueurs, et notamment des vétérans, n'appréciaient pas sa façon de diriger l'équipe. Ce sont les mêmes vétérans qui étaient là quand Claude Julien a été congédié. Il ne faut plus accepter ça », a-t-il dit à RDS.

Un manque d'inspiration ?

Le rôle du coach, du leader, est d'inspirer ses joueurs à vouloir performer et à vouloir se dépasser, croit René Jolicoeur, premier vice-président aux ressources humaines chez GE Capital Solutions. Celui qui est en charge des programmes de leadership chez GE Capital Solutions Canada croit que même s'il n'est pas en position de juger ses habiletés en tant que coach, Guy Carbonneau n'a pas pu motiver son équipe à vouloir performer à leur plein potentiel. Leur manque de motivation depuis les dernières semaines en est la preuve. 

Guy Carbonneau est arrivé en poste le 5 mai 2006. Dans les mois précédents, Bob Gainey l'avait ramené à Montréal à titre d'entraîneur associé. Pour ce qui est de Bob Gainey, sa carrière d'entraîneur a commencé avec les North Stars du Minnesota, en 1990. La saison suivante, il guidait l'équipe à la finale de la Coupe Stanley. Il a cumulé les postes d'entraîneur et de directeur général des Stars de 1992 à 1996.


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

À surveiller: Best Buy, Square et Kinaxis

08:19 | Catherine Charron et Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Best Buy, Square et Kinaxis? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles ...

Un petit truc malin pour surmonter un gros coup de blues

BLOGUE. Pandémie, récession, chômage... Voici comment dénicher un rayon de soleil au milieu de tous ces nuages noirs!

Bourse: les ventes du Vendredi fou dopent Wall Street

Il y a 21 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Elle s'oriente vers de forts gains hebdomadaires et mensuels .