Recruteurs 2015: un aperçu des tendances

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Février 2015

Recruteurs 2015: un aperçu des tendances

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Février 2015

Par Antoine Letellier

[Photo: Shutterstock]


Les Affaires et le site d'emplois JobGo.ca ont sondé près de 70 grands employeurs du Québec pour prendre le pouls des tendances en recrutement dans la province. Voici un aperçu des résultats, compilés par les journalistes Antoine Letellier et Olivier Schmouker.


À lire aussi:
«Quand on se sert d'une marque employeur, on fait des promesses!» - Mélanie Dunn, de Cossette


2 contre 1
Les entreprises qui recruteront offriront en moyenne deux postes permanents pour un emploi occasionnel.


La Montérégie se démarque
Les entreprises de cette région prévoient embaucher près de trois fois plus de personnes que la moyenne provinciale.


Les secteurs les plus porteurs
1. Opérations et fabrication : 37 % des emplois
2. Technologies de l'information : 17 % des emplois
3. Logistique, distribution et transport : 16 % des emplois


Les secteurs les moins porteurs
1. R-D : 0,5 % des emplois
2. Ressources humaines : 0,9 % des emplois
3. Communication et marketing : 1 % des emplois


Cliquez ici pour découvrir le tableau «Recrutement 2015: les intentions des principaux employeurs au Québec»


Les employés de production et de soutien représentent les deux tiers des emplois à pourvoir en 2015


Emplois à pourvoir
47 %
Employés de production
25 %
Professionnels
20 %
Employés de soutien
6 %
Cadres intermédiaires
2 %
Cadres dirigeants


Marque employeur (l'image de marque de l'entreprise sur le marché de l'emploi)


59 % des embauches seront effectuées en 2015 par des entreprises ayant une marque employeur.
43 % des entreprises sondées ont une marque employeur.


Les entreprises qui recrutent des cadres sont plus susceptibles d'avoir une marque employeur


Méthodologie


Ce sondage a été mené par téléphone et Internet du 1er décembre 2014 au 6 février 2015 par le site Web d'emplois JobGO.ca (propriété de TC Media) auprès des 500 principaux employeurs du Québec. Il s'appuie sur les réponses complètes fournies par les services des ressources humaines de 69 de ces entreprises, un échantillon non représentatif du Québec, mais qui donne un aperçu des tendances en matière de recrutement.


À lire aussi:
«Quand on se sert d'une marque employeur, on fait des promesses!» - Mélanie Dunn, de Cossette


À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Les métiers de demain (matin!)

Édition du 11 Mai 2019 | Olivier Schmouker

Au Canada, 50 % des emplois seront perturbés par l'avènement des robots intelligents d'ici 2030, selon une étude de ...

Nouvelles compétences, nouveaux emplois

Édition du 11 Mai 2019 | Olivier Schmouker

D'ici 2022, 54 % des employés à l'échelle mondiale devront acquérir de nouvelles compétences. Sans quoi, la porte ...

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.