Quand le patron devient la patronne


Édition du 08 Décembre 2018

Frédéric Bevilacqua avait tout pour être heureux. À 47 ans, il avait l'emploi idéal pour lui : après avoir occupé des postes clés à la direction de Telus, de la Banque Laurentienne et de CGI, il était devenu, en 2016, le vice-président, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Trop de pression au travail? Voici une solution géniale!

BLOGUE. Une astuce aussi simple qu'efficace signée Anders Indset, le «Platon rock'n'roll du management»...

Au Canada, les hommes gagnent 26% plus que les femmes!

20/03/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Le pire, c'est qu'ils n'en ont même pas conscience. Pas plus que les cadres, selon une étude Léger-ADP.

À la une

À surveiller: FedEx, Barkerville Gold Mines et Under Armour

Il y a 55 minutes | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de FedEx, Barkerville Gold Mines et Under Armour ? Voici quelques recommandations qui ...

Quel est le sort du REER au décès?

EXPERT INVITÉ. Non, il n'est pas nécessairement imposé sur le champ.

Le lunetier New Look repasse à l'offensive

New Look est prête à acquérir à nouveau, maintenant que le réseau des 150 lunetteries Iris a été intégré.