Pénurie de main-d’œuvre: la recette gagnante de la restauration américaine

Publié le 31/08/2022 à 08:10

Pénurie de main-d’œuvre: la recette gagnante de la restauration américaine

Publié le 31/08/2022 à 08:10

Par Catherine Charron

Dans la marmite, optimisez la chaîne de production et réduisez les heures d'ouverture. Laissez mijoter. (Photo: 123RF)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l'on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. Pour plusieurs grands noms de la restauration américaine, on discerne maintenant qu’elle sera leur recette pour se prémunir contre la pénurie de main-d’œuvre post-pandémique: dans la marmite, optimisez la chaîne de production et réduisez les heures d'ouverture. Laissez mijoter.

En effet, rapporte Reuters, à la «sortie» de la crise sanitaire, bon nombre de ces bannières souffrent encore des mises à pied forcées par la fermeture de leurs établissements au printemps 2020.

Pas moins de 65% d’entre elles affirmaient au début du mois d’août ne pas être équipées pour assouvir la faim des consommateurs pour leurs petits plats, indique l’Association nationale de la restauration américaine.

L’industrie a eu droit à un certain répit en juillet, ayant comblé 74 100 nouveaux emplois. Or, il manque toujours 635 000 paires de manches à l’échelle du pays pour retrouver le niveau prépandémique.

Cela signifie que des chaînes de restauration comme IHOP, connue pour son service 24h/24, 7 j/7, doivent couper dans leurs heures d’ouverture. Celle-ci ne peut faire autrement, n’ayant que 90% de l’équipe dont elle disposait avant février 2020.

S’adaptant à cette nouvelle réalité, les restaurateurs optimisent maintenant leurs ressources humaines et tirent profit des comportements adoptés au cours des deux dernières années par leurs clients, délaissant le comptoir-caisse pour se tourner vers les panneaux de commande interactifs, les applications et le service au volant.

 

De meilleures conditions de travail

Certaines tirent mieux leur épingle du jeu que d’autres, à l’instar de Chipotle Mexican Grill. Le comptoir de restauration rapide affirme que la taille de son équipe atteint — voir dépasse dans certains cas — celle d’avant la pandémie. La recette de son succès: une rémunération et des avantages sociaux compétitifs. Et elle n’est pas la seule à ajouter cette épice.

Depuis février 2020, le salaire moyen désaisonnalisé a grimpé de 18%, à 18,42 dollars américains en juin, rapporte le Bureau of Labor Statistics. Certes, ce bond peut sembler substantiel pour un secteur habitué aux salaires minimums. Il ne gomme pourtant que l’inflation, nuance Reuters.

 

L’adoption d’outils technologiques

Restaurant Brands International, qui possède les chaînes Tim Hortons, Burger King et Popeye’s, mise sur l’optimisation de ses ressources. Elle dédie donc ses employés au service à la clientèle, et adopte des outils de cuisine qui permettent d’accélérer par exemple la cuisson des aliments.

De son côté, McDonald’s met sur le banc d’essai la commande à l’auto à l’aide d’une voix automatisée. Elle doit toutefois peaufiner sa recette, ayant pour l’instant un taux de réussite de 80%. Celui-ci devra atteindre 95% avant d’être déployé partout au pays.

Marco’s Pizza, quant à elle, a recours à une nouvelle machine qui pétrit et coupe la pâte à pizza. L’opération ne prend plus plus que quelques heures chaque jour, alors qu’elle en prenait de sept à huit par le passé, selon la bannière.

Chili’s Grill & Bar aussi repense sa chaîne d’assemblage, afin de sauver de précieuses secondes là où elle le peut. En ne préparant plus ses portions de crevettes, par exemple, elle économisera pas moins de 408 336 heures par année aux États-Unis, qu’elle pourra réallouer à d’autres tâches à plus forte valeur ajoutée.

Et vous, comment êtes-vous parvenus à jongler avec vos activités malgré la pénurie de main-d’œuvre?

 

Pour ne plus rater ce rendez-vous, recevez votre RHéveil-matin dans votre boîte de courriels!


 

Sur le même sujet

Groupe Contex fait l’acquisition de L’Événement Carrières

02/12/2022 | Les Affaires

L’Événement Carrières, fondé en 1999, est un organisateur de salons reliés à l’emploi et à la formation au Québec.

Mauvaise nouvelle: l'emploi augmente!

28/11/2022 | Pierre Cléroux

EXPERT INVITÉ. Comment une même nouvelle peut-elle être à la fois bonne et mauvaise?

À la une

Myni, grande gagnante du Défi jeunes pousses en croissance Banque Scotia

Mis à jour le 02/12/2022 | Elsa Vecchi

Elle s’est démarquée lors d’un concours de pitch sur le thème de la «Vallée de la mort».

Défi jeunes pousses en croissance: Uni et Brave remporte le prix Coup de coeur du public

16/11/2022 | Elsa Vecchi

Vous avez été nombreux à voter pour son pitch d'entreprise.

COP15: protéger l'environnement, c’est payant

02/12/2022 | François Normand

ANALYSE. La nature nous procure quatre services essentiels: l'approvisionnement, la régulation, le soutien, la culture.