Louer une auto plutôt que rembourser les frais


Édition du 24 Janvier 2015

Louer une auto plutôt que rembourser les frais


Édition du 24 Janvier 2015

Par Claudine Hébert

Nicolas Bélanger, directeur des ventes commerciales du Québec, Enterprise Holdings

Quel employeur n'a jamais eu à rembourser le kilométrage d'un employé ayant utilisé sa voiture personnelle pour son travail ? Cette pratique est tellement répandue que plus personne ne se demande si elle est vraiment avantageuse ou si elle répond au devoir de protection des employeurs.

À lire aussi:
Pour éviter qu'un voyage d'affaires ne tourne au cauchemar
Protéger ses employés en déplacement, un souci accru
Quatre conseils pour voyager sans tracas

Or, certaines agences de location font actuellement la démonstration que les employeurs perdent au change en remboursant le kilométrage de leurs employés en déplacement. Selon les estimations d'Enterprise Holdings, les entreprises québécoises, qui remboursent en moyenne de 0,40 $ à 0,50 $ le kilomètre, dépensent au minimum 100 millions de dollars par année en raison de cette pratique.

«Nos programmes d'analyse démontrent que 10 %, voire 15 % du nombre de kilomètres remboursés, surfacturés en trop par les employés, disparaissent lorsque les entreprises adoptent la location de voiture», soutient Nicolas Bélanger, directeur des ventes commerciales du Québec chez Enterprise Holdings, dont le réseau, composé d'Enterprise, de National et d'Alamo, regroupe près de 70 agences dans la province. Ainsi, pour un voyage entre Montréal et Québec effectué avec une voiture de location, une entreprise économise au minimum 30 % sur le montant d'un remboursement de kilométrage traditionnel, signale M. Bélanger.

À lire aussi:
Pour éviter qu'un voyage d'affaires ne tourne au cauchemar
Protéger ses employés en déplacement, un souci accru
Quatre conseils pour voyager sans tracas

À la une

Oser prendre des vacances!

Il y a 29 minutes | Nicolas Duvernois

EXPERT INVITÉ. Cette année, Nicolas Duvernois prend de vraies vacances, «avec absolument rien à faire.»

«Au bureau, on peut transmettre les compétences»

Mis à jour il y a 15 minutes | lesaffaires.com

POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL. «Dans notre domaine, la formation est longue et complexe.»

Le projet de loi «anti-briseurs de grève» au niveau fédéral est adopté au Sénat

Il y a 28 minutes | La Presse Canadienne

Une amende est prévue pour les employeurs qui auraient recours à des travailleurs de remplacement lors d'une grève.