Les réseaux sociaux au travail, une perte de temps?

Publié le 10/11/2010 à 09:59, mis à jour le 11/11/2010 à 09:20

Les réseaux sociaux au travail, une perte de temps?

Publié le 10/11/2010 à 09:59, mis à jour le 11/11/2010 à 09:20

Par Olivier Schmouker

Facebook peut être une nuisance pour une entreprise. Photo : Bloomberg.

Qui n’a pas de compte Facebook ou Twitter aujourd’hui? Et qui ne s’en sert pas durant les heures de travail? Sans avoir de réponse précise à ces interrogations, de plus en plus de gestionnaires s’inquiètent de l’utilisation des réseaux sociaux au travail.

Ainsi, la moitié des directeurs financiers du Canada (47%) affirment que leur plus grande crainte est que leurs employés perdent du temps sur des sites Web comme Facebook et Twitter durant les heures de travail, selon un sondage mené par Accountemps.

Les directeurs financiers se sont également montrés inquiets de la possibilité que leur personnel se comporte de façon non professionnelle sur Internet et y publie du contenu inapproprié. Toutefois, 1 dirigeant sur 4 (24%) reconnaît que ces sites Web peuvent aider un employé à ajouter de précieux contacts à son réseau professionnel.

> Les plus grandes craintes

Il a été demandé aux directeurs financiers : «Quelle est votre plus grande crainte suscitée par l'utilisation des médias sociaux par vos employés?» Voici leurs réponses :

Perte de temps au travail : 47%

Comportement manquant de professionnalisme : 14%

Publication de commentaires négatifs sur l'entreprise : 11%

Publication de renseignements confidentiels sur l'entreprise : 5%

Aucune crainte : 12%

Autre : 5%

Ne sait pas/sans réponse : 6%

> Les plus grands avantages

Quant aux avantages, voici leurs réponses :

Ajout de précieux contacts à leurs réseaux : 24%

Amélioration de la réputation de l'entreprise : 22%

Meilleur service à la clientèle : 18%

Obtention de nouveaux contrats 4%

Aucun avantage : 21%

Accès interdit : 3%

Ne sait pas/sans réponse : 8%

«Les dirigeants d’entreprise sont en train de découvrir les deux facettes de Facebook et Twitter. D’un côté, ils sont inquiets du temps que les employés peuvent y consacrer au lieu de faire leurs tâches quotidiennes. De l’autre, ils se rendent compte que cela peut être bénéfique à l’entreprise elle-même», résume Kathryn Bolt, présidente de la division canadienne d'Accountemps.

À la une

Bourse: Wall Street mise sur la reprise économique

Mis à jour le 02/06/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La levée graduelle des mesures de restriction l’emporta sur les inquiétudes liées aux tensions.

Titres en action: Molson Coors, Zynga, Facebook

Mis à jour le 02/06/2020 | La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les vendeurs d'armes à feu flambent à Wall Street

02/06/2020 | AFP

Le nombre de dossiers déposés pour une vérification des antécédents avant l’achat d’une arme à feu a déjà augmenté.