Les femmes sont rares dans l'antichambre du pouvoir au Québec

Publié le 16/09/2010 à 11:00, mis à jour le 16/12/2010 à 09:32

Les femmes sont rares dans l'antichambre du pouvoir au Québec

Publié le 16/09/2010 à 11:00, mis à jour le 16/12/2010 à 09:32

Par Marie-Claude Morin

Photo : iStock

Les espoirs de voir prochainement plus de femmes pdg en prennent pour leur rhume lorsqu'ils sont confrontés aux statistiques : l'antichambre des recrues potentielles est pratiquement vide. Sur les 466 plus hauts dirigeants des 100 plus grandes entreprises québécoises cotées en Bourse, seulement 36 sont des femmes, soit 7,73 %.

Un contraste avec la parité du conseil des ministres du gouvernement Charest et la propriété des PME. Selon la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI), 40 % des PME sont détenues à majorité par des femmes. Ces dernières sont surtout présentes dans les services alimentaires, l'hébergement, les services professionnels et l'agriculture, précise Martine Hébert, vice-présidente, Québec, de la FCEI.

Or, de grandes entreprises comme BCE, Bombardier, Industrielle Alliance, Power Corporation, Saputo et SNC-Lavalin ne comptent aucune femme parmi leurs cinq plus importants dirigeants. Encore plus étonnant, c'est aussi le cas des détaillants Couche-Tard, BMTC, Jean Coutu et Rona, révèle notre enquête.

Gravissez les échelons

Détectez et encouragez vos dirigeantes potentielles

Inspirez-vous de la Banque Royale

À la une

Bourse: Wall Street plonge après la Fed

Mis à jour il y a 43 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le recul des indices américains s'est accéléré après la réunion de la Fed.

Titres en action: Goodfood, Canadien Pacifique, CGI, Microsoft...

Mis à jour il y a 48 minutes | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Achat local: le PQ veut que François Legault imite Joe Biden

Il y a 54 minutes | La Presse Canadienne

Le PQ met au défi le gouvernement Legault d’agir comme Joe Biden et d’adopter une politique d'achat local.