Le modèle Toyota : entrevue avec Michael Hoseus

Publié le 13/11/2009 à 07:38

Le modèle Toyota : entrevue avec Michael Hoseus

Publié le 13/11/2009 à 07:38

Michael Hoseus. Photo : LesAffaires.com

La culture Toyota est souvent copiée, mais rarement égalée dans le monde des affaires. Cela s’explique par le fait que ceux qui s’en inspirent n’en retiennent souvent que les manifestations les plus apparentes et manquent d’en saisir l’essentiel.

C’est ce qu’est venu dire Michael Hoseus, un ancien dirigeant d’une usine Toyota au Kentucky qui dirige aujourd’hui le Center for Quality People & Organizations, au Salon sur les meilleures pratiques d’affaires de Montréal.

M. Hoseus s’est attaché à expliquer ce qui empêche plusieurs entreprises de reproduire le modèle Toyota : une insistance quasi obsessionnelle sur le leadership, alors que ce sont les employés de la base qui sont les plus à même d’assurer la qualité d’un produit ; un accent trop grand mis sur le court terme qui empêche l’établissement d’un climat de confiance dans l’entreprise ; et la confusion entre une approche « lean » et de nécessaires réductions de postes.

Nous vous livrons ici les meilleurs moments de l’entrevue qu’il a accordée à LesAffaires.com.

Première partie:

Deuxième partie :

À la une

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Comment avoir une écoute vraiment attentive?

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»

Russie: la Banque centrale veut bannir les cryptomonnaies dans le pays

Il y a 42 minutes | AFP

L'institution a publié un rapport jeudi proposant l'interdiction du «minage», concourant à la création des cryptoactifs.