Le leadership féminin? Au Canada, on ne sait pas ce que c'est!

Publié le 03/03/2011 à 11:56, mis à jour le 04/03/2011 à 13:59

Le leadership féminin? Au Canada, on ne sait pas ce que c'est!

Publié le 03/03/2011 à 11:56, mis à jour le 04/03/2011 à 13:59

Par Olivier Schmouker

Les hommes sont toujours privilégiés pour les postes de haute-direction. Photo : DR.

82%. C’est le pourcentage des entreprises canadiennes qui n’ont aucune stratégie ou ligne de conduite clairement développée pour soutenir l’avancement des femmes dans des postes de direction. C’est ce qui ressort d’un sondage mené par Mercer, en collaboration avec les magazines Talent Management et Diversity Executive.

Blogue d'Olivier Schmouker : Êtes-vous à la bonne place ?

Comparativement aux États-Unis et au reste du monde, le Canada est à la traîne en matière de développement du leadership féminin en entreprise. Selon les résultats obtenus aux États-Unis et à l’international, respectivement 70 et 71% des organisations n’ont pas de stratégie, contre 82% pour le Canada. Seulement 1% des personnes interrogées au Canada estiment que leur organisation dispose d’un solide programme pour développer le leadership féminin, tandis que ce nombre est cinq fois plus élevé (5%) chez nos voisins du Sud.

Cette absence de stratégie est flagrante pour les femmes qui travaillent au sein d’organisations nord américaines. La moitié des Canadiennes (53%) et 38 % des Américaines sont d’avis que leur entreprise ne leur offre qu’un soutien minimal, ou ne leur en offre aucun, pour ce qui est de l’accès à des postes de direction.

Soulignons que les résultats du sondage de Mercer montrent que les deux tiers (63%) des entreprises canadiennes n’offrent actuellement aucun programme ni activité ciblant les besoins de perfectionnement des femmes occupant des postes de direction et que seulement 2% d’entre elles ont l’intention de mettre en place de tels programmes. À titre de comparaison, la moitié (57%) des organisations américaines et 53% des employeurs à l’échelle mondiale offrent déjà ces types de programmes.

«Ces résultats nous ont surpris, car la diversité est une valeur de la culture canadienne, autant sur le plan de la main-d’œuvre et du leadership que dans la société en général», dit France Despatie, spécialiste en gestion de talents, de Mercer.

À la une

Possible victoire russe en Ukraine: de graves répercussions

23/02/2024 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs facteurs rendent difficiles pour l'Ukraine la reprise des territoires conquis par la Russie.

Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 sur de nouveaux records

Mis à jour le 23/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en hausse de près de 100 points.

Bourse: les gagnants et les perdants du 23 février

Mis à jour le 23/02/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.