Le leader tenace

Publié le 07/11/2008 à 17:50

Le leader tenace

Publié le 07/11/2008 à 17:50

Par lesaffaires.com
La ténacité est un trait de caractère important chez un leader. Cela lui permet de défendre ses convictions pour atteindre ses buts et ses objectifs. La ténacité est aussi importante dans les moments difficiles, comme c'est le cas présentement avec la crise financière.

Les périodes de turbulences économiques nécessitent donc des leaders tenaces et rigides. Dans son blogue du Harvard Business Review, John Baldoni écrit les trois caractéristiques qui distinguent les leaders tenaces, tirées du livre Lead by example, 50 ways great leaders inspire results.

• Ils réduisent la tension. Pouvoir travailler sous pression est un préalable du leadership, mais trop de pression peut virer au désastre. C'est au leader de garder ses employés alertes, motivés et conscients des problèmes que vit l'entreprise tout en réduisant la tension dans l'organisation.
• Ils se relèvent. Des stratégies échoueront et des projets ne viendront pas à bout. L'important est que le leader se relève de ses échecs, apprenne de ses erreurs et motive les employés à persévérer.
• Ils mettent l'accent sur l'action, pas sur la personne. Les leaders tenaces sont capables de confronter leurs employés lorsque ceux-ci ont commis une erreur. Ce qui les distingue est qu'ils se concentrent sur la situation, sur la faute elle-même, et non sur la personne concernée.

Tough leader (en anglais)


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Tendance inquiétante aux É.-U pour les producteurs québécois d'énergie verte

Un rapport publié mardi montre une diminution de l’appétit des entreprises pour l’électricité renouvelable aux É.-U.

Ah, la Gaspésie!

BLOGUE INVITÉ. Après la déception de 2018, est-ce que l'expérience client fut à la hauteur cette fois-ci?

Le déficit ontarien devrait atteindre 38,5G$ en 2020-2021

En trois mois, le gouvernement ontarien a presque doublé sa projection de déficit annuel.