Le Canada bientôt en pénurie de leaders?

Publié le 25/09/2012 à 11:29, mis à jour le 01/10/2012 à 14:02

Le Canada bientôt en pénurie de leaders?

Publié le 25/09/2012 à 11:29, mis à jour le 01/10/2012 à 14:02

Par Olivier Schmouker

Des chaises risquent de se retrouver vides, demain... Photo : DR.

Un risque insoupçonné menacerait l'avenir des entreprises canadiennes: une prochaine pénurie de leaders compétents. C'est ce que semble montrer une étude du cabinet de ressources humaines SHL intitulée Global Leadership.

Ainsi, l'étude vise à identifier le potentiel de 25 pays en matière de leadership, à savoir le talent des leaders en entreprise d'aujourd'hui et de demain, soit d'ici une dizaine d'années. L'idée consiste à identifier les pays promis à un bel avenir, et ceux qui le sont moins, en partant du principe que le rôle des leaders est majeur dans le développement des entreprises.

Résultats? Huit pays sont aujourd'hui assis sur une bombe à retardement en matière de leadership, c'est-à-dire qu'ils bénéficient aujourd'hui d'un bon bassin de leaders, mais que celui-ci va s'amenuiser à vue d'œil dans les prochaines années. Ces huit pays sont: le Japon, Singapour, la Nouvelle-Zélande, Taïwan, la France, la Finlande, la Belgique et l'Afrique du Sud.

Et le Canada? Il a failli faire partie de ce groupe promis à de grosses difficultés. En effet, il figure aujourd'hui à la 7e place des pays les mieux nantis en matière de leaders compétents, mais demain, il devrait dégringoler à la 24e place. C'est l'une des plus fortes chutes prévues, tous pays confondus.

Le principal problème canadien est similaire à celui du groupe des huits. Il découle de la combinaison de deux phénomènes: d'une part, le choc démographique, qui va réduire la taille du bassin de travailleurs, et donc celui des leaders ; d'autre part, la difficulté croissante d'identifier et de former les leaders de demain, vu que ceux-ci auront des profils professionnels et des compétences différents de ceux nécessaires aujourd'hui pour être un bon leader.

Voilà pourquoi les experts de SHL émettent cinq recommandations pour atténuer la pénurie annoncée de leaders :

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.