La relève n'a plus les mêmes priorités

Publié le 27/10/2008 à 13:25

La relève n'a plus les mêmes priorités

Publié le 27/10/2008 à 13:25

Les leaders de demain n'ont pas les mêmes priorités que leurs prédécesseurs. UrgenceLeadership.com a profité du colloque À vos postes!, organisé par la Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM), pour parler aux leaders actuels et ceux en devenir.

Voici ce qui ressort d'un sondage non scientifique réalisé lors de la journée du 23 octobre 2008.

- Une première expérience de travail est un tremplin pour aller ailleurs (éventuellement)
- Dans mon travail, je me considère fortement engagé
- Mon engagement, c'est le produit de ma décision, de ma volonté et des conditions mises en place par mon organisation
- Je me mobilise pour un mandat stimulant
- Je me mobilise pour un superviseur qui croit en moi
- Je participe parce que je veux être reconnu
- Pour moi, une mission valable doit inclure un engagement éthique solide et crédible
- Les vacances c'est... coacher un collègue pour avoir l'esprit tranquille
- Pour progresser, je suis prêt à consacrer une partie de mon temps personnel à ma formation... mais est-ce que j'ai vraiment le choix ?
- Être leader, ça veut dire faire avancer les choses, faire grandir les autres et se prendre en main
- On ne peut pas réussir seul !
- Pour faire carrière, il faut être un bon joueur d'équipe
- Pour réussir, il faut... (la réponse était 50/50 entre ces deux choix)
- Savoir sacrifier sa vie personnelle pour quelques années
- Il faut négocier des équilibres sans rien sacrifier
- Réussir sa vie c'est devenir soi et faire sa marque

Environ 120 participants étaient présents, la majorité de ces leaders étaient de la génération X et Y.

À la une

Bâtisseur d'une PME, si vous ne voulez pas partir, lisez cela

Il y a 17 minutes | Sylvie Huard

BLOGUE INVITÉ. Donner les rênes de l’entreprise familiale à la relève ne se fait pas en claquant des doigts.

Consigne: reprise des contenants le 8 juin sauf sur l'île de Montréal

La reprise de ces contenants sur l’île de Montréal prendra quant à elle effet le 22 juin.

À surveiller: Banque Royale, Québecor et Gildan

Que faire avec les titres de Banque Royale, Québecor et Gildan