La médisance entre femmes, un gros problème pour les organisations

Publié le 08/05/2012 à 11:48, mis à jour le 14/05/2012 à 14:27

La médisance entre femmes, un gros problème pour les organisations

Publié le 08/05/2012 à 11:48, mis à jour le 14/05/2012 à 14:27

La difficile collaboration féminine n’est pourtant pas étonnante. «Les hommes vivent en hiérarchie et sont à l’aise dans ce contexte, poursuit M. Heim. Les filles, elles, ne jouent pas ce genre de jeu et, quand elles grandissent, elles n’y sont pas habituées. C’est pourquoi les femmes digèrent mal qu’une des leurs soit promue.»

Ce qui n’arrange rien, les entreprises prennent rarement les relations amour-haine des femmes au sérieux. «Le sexe est un sujet épineux dans un contexte professionnel, affirme Mme McGrath. Les femmes refusent d’être identifiées comme telles, mais c’est ce qu’elles sont. Et les compagnies ne font pas un bon travail en vue de les amener à travailler ensemble.»

Même les personnalités publiques jouent le jeu de la méchanceté. Durant un débat télévisé, l’ancienne pdg de HP, Carly Fiorina, s’est moquée de la sénatrice américaine Barbara Boxer, qui lui faisait face : «Mon Dieu, ses cheveux! C’est passé de mode!» s’est-elle exclamée sans réaliser que son micro était ouvert.

À la une

La partie n'est pas encore gagnée pour Saputo

10:53 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Il est un peu tôt pour affirmer que la faiblesse du titre de Saputo est maintenant chose du passé.

Un bon test pour mesurer la qualité de vos entreprises

EXPERT INVITÉ. Une façon simple de mesurer la qualité d’une entreprise est de consulter l’évolution de son titre.

Bourse: la Bourse de Toronto en baisse de plus de 250 points à mi-séance

Mis à jour il y a 8 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York évolue dans le rouge.