La majorité des Canadiens ne veut pas retourner au bureau à temps plein

Publié le 31/05/2021 à 08:03

La majorité des Canadiens ne veut pas retourner au bureau à temps plein

Publié le 31/05/2021 à 08:03

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Un nouveau sondage suggère que les Canadiens ne sont pas pressés de retourner au bureau, même si les cas et les décès reliés à la COVID-19 diminuent à travers le pays.

Un sondage réalisé par Léger et l’Association d’études canadiennes a révélé que 82% des répondants canadiens qui ont travaillé à domicile pendant la pandémie ont trouvé l’expérience positive, et seulement 20% veulent retourner au bureau chaque jour.

Près de 60% des personnes interrogées ont déclaré qu’elles préféreraient retourner au bureau à temps partiel ou occasionnellement, tandis que 19% disent ne jamais vouloir y retourner.

Ces données sont publiées alors que plusieurs provinces commencent à assouplir les règles sanitaires et que les nouveaux cas de COVID-19 et les hospitalisations continuent de descendre.

La Saskatchewan est entrée dans la première phase de son plan de réouverture dimanche, tandis que le Québec assouplira les restrictions dans huit régions différentes lundi.

Terre-Neuve-et-Labrador, cependant, est allée dans l’autre sens en resserrant les restrictions dans la région de l’ouest en réponse à une éclosion. 

Dans un communiqué publié dimanche, l’administratrice en chef de la santé publique du Canada a tenu à rappeler que l’assouplissement des restrictions doit être fait progressivement, surtout compte tenu du risque présenté par des variants plus contagieux.

«Même si les restrictions commencent à être levées selon les conditions dans votre région, il est toujours important que chacun continue à suivre les conseils de santé publique locaux et à appliquer les mesures de protection individuelle comme l’éloignement physique et le port du masque, que vous ayez été vacciné ou non», a écrit la Dre Theresa Tam. 

Le sondage Léger a interrogé 1 647 Canadiens et 1 002 Américains entre le 21 et le 23 mai et ne peut se voir attribuer une marge d’erreur parce qu’il a été effectué en ligne.

 

À la une

Bourse: Wall Street termine sur une note contrastée, après une semaine agitée

Mis à jour à 17:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse pour une 3e semaine consécutive.

À surveiller: BlackBerry, Apple et Tourmaline

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

Bourse: partie remise pour la Longueuilloise KDC/One?

ANALYSE. Michael Salzillo cite la «volatilité» des marchés pour expliquer sa marche arrière.