La contagion du stress

Publié le 03/10/2008 à 20:52

La contagion du stress

Publié le 03/10/2008 à 20:52

Par lesaffaires.com
Un patron stressé mine la productivité et le moral de ses troupes. Pour calmer vos employés, maîtrisez votre stress.

La force du dollar canadien nuit à vos affaires... et vous ne pensez plus qu'à ça. L'arrivée prochaine d'un concurrentredoutable vous donne des sueurs froides. Votre PDG se prend pour Dieu le Père. Vous travaillez jour et nuit. Votre couple va mal, votre ado se drogue, votre voisin passe la tondeuse à six heures du matin le samedi... Quelle que soit la nature de vos soucis, ce qui est sûr, c'est que vous êtes tendu, préoccupé et fatigué. Vous ruminez vos problèmes. Vous n'en dormez plus. Bref, vous êtes S-T-R-E-S-S-É!

Tout ce stress a des répercussions sur votre comportement : irritabilité, sautes d'humeur, difficultés de concentration, oublis plus fréquents, émotions à fleur de peau, etc. Selon l'Américain Jeffrey Miller, auteur d'un livre sur le stress dans les entreprises, The Anxious Organization, vous risquez de ne pas avoir les idées claires, d'être moins créatif et de prendre des décisions irrationnelles. Autrement dit, votre performance diminue en même temps que la qualité de votre leadership. À votre contact, les membres de votre équipe deviennent stressés à leur tour et " bientôt, l'organisation tout entière est prisonnière d'un cycle d'anxiété qui semble n'avoir ni début ni fin ", affirme Jeffrey Miller.

Le stress est donc contagieux? En théorie, non, mais en pratique, oui : " Le stress lui-même ne se transmet pas comme un virus ", explique Sonia Lupien, qui vient d'être nommée directrice du Centre de recherche Fernand-Seguin de l'Hôpital Louis-H. Lafontaine après avoir occupé le même poste au Centre d'Études sur le Stress Humain (CESH) de l'Hôpital Douglas. " Cependant, ajoute-t-elle, la personne stressée, de par son comportement plus difficile ou de son imprévisibilité, peut devenir un agent stressant pour les autres."

Serait-ce pourquoi certaines équipes, voire certaines entreprises, semblent être un terrain plus propice à ce mal du siècle? " Plus il y a de facteurs de stress dans une organisation, plus on risque d'y retrouver des personnes stressées ", répond le psychologue Nicolas Chevrier, des Services psychologiques Sequoia. La surcharge de travail, le manque de reconnaissance, les injustices, les conflits entre collègues, le peu de contrôle sur son travail, l'agressivité des clients, les demandes irréalistes de la direction, le manque de précision des objectifs, la supervision excessive, pour ne nommer que ceux-ci, sont autant de facteurs qui peuvent induire le stress.

Certes, on peut améliorer l'environnement de travail en en éliminant certains agents stressants. Toutefois, on ne pourra jamais les faire disparaître tous. " Il y aura toujours des patrons insupportables, des conflits de personnalités et des restructurations d'entreprises! " lance Sonia Lupien. Par chance, il vous reste une option pour réduire le stress de vos troupes : contrôler le vôtre.

Cet article a été publié dans la revue Affaires Plus en juillet 2008.

À la une

Il y a toujours des raisons de garder espoir

BLOGUE. La Bourse s'offre un deuxième mois fort rentable grâce aux largesses monétaires.Les indicateurs se contredisent.

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

29/05/2020 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.

Deux exemples percutants de titres dits «défensifs»

29/05/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Jamais n’a-t-on vu le taux de chômage exploser comme on l’a vu au cours des dernières semaines.