«La bienveillance au travail, ça peut pas marcher!»

Publié le 04/08/2022 à 11:18

«La bienveillance au travail, ça peut pas marcher!»

Publié le 04/08/2022 à 11:18

Par Olivier Schmouker

D'innombrables bienfaits insoupçonnés... (Photo: 123RF)

MAUDITE JOB! est une rubrique où Olivier Schmouker répond à vos interrogations les plus croustillantes [et les plus pertinentes] sur le monde de l’entreprise moderne… et, bien sûr, de ses travers. Un rendez-vous à lire les mardis et les jeudisVous avez envie de participer? Envoyez-nous votre question à mauditejob@groupecontex.ca

Q. – « Bienveillance par-ci, bienveillance par-là. Partout on entend parler de bienveillance au travail. Mais moi, je n’y crois pas une seconde, je sais que pour bien s’en sortir, il faut se montrer meilleur que les autres. C’est tout. D’ailleurs, y a-t-il la moindre preuve fiable que la bienveillance au travail, ça marche? » – Damien

R. – Cher Damien, la bienveillance est bel et bien un terme dont on entend beaucoup parler, ces temps-ci. Je reçois d’ailleurs de nombreux courriers et commentaires à ce sujet, un signe que la bienveillance intéresse et intrigue.

La question est donc de savoir si la bienveillance peut être bénéfique au travail. Et dans l’affirmative, dans quelle mesure il peut être bon d’y recourir.

La bonne nouvelle, c’est que je suis en mesure de répondre à cette interrogation. Car les études scientifiques sur la bienveillance au travail se multiplient, et il en ressort de précieux enseignements, comme vous allez le constater, Damien.

– Être bienveillant, c’est contagieux. Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Californie à San Diego et à Harvard montre que lorsqu’une personne fait preuve de gentillesse envers une autre, cette dernière est alors prédisposée à en faire tout autant envers une tierce personne. Comme quoi, la gentillesse est contagieuse et est susceptible de déclencher un cercle vertueux.

– Être bienveillant, ça rend heureux. Une étude publiée dans The Journal of Personality and Social Psychology a mis au jour le fait que ceux qui dépensent leur argent pour autrui sont plus heureux que ceux qui dépensent leur argent pour eux-mêmes. Donner de nous-mêmes – notre argent, notre temps, notre attention, etc. – nous rend donc heureux, ce qui nous incite inconsciemment à renouveler l’expérience le plus souvent possible.

– Être bienveillant, ça crée une bonne ambiance de travail. Une autre étude parue dans The Journal of Personality and Social Psychology a découvert que les employés qui reçoivent régulièrement de la gratitude sont plus susceptibles que les autres de faire des efforts discrétionnaires, de bien accueillir les nouvelles recrues et de prendre en mains les tâches de leurs collègues absents.

– Être bienveillant, c’est bon pour la santé. Les travaux de la professeure de Yale Emma Seppälä mettent en évidence le fait qu’évoluer dans un milieu de travail où règne la bienveillance fait baisser la pression artérielle et renforce le système immunitaire. Ce qui se traduit, entre autres, par moins d’absentéisme et moins de journées de congé maladie.

– Être bienveillant, ça booste la productivité et la satisfaction au travail. Selon une étude canadienne, les employés qui font preuve de respect et de gentillesse les uns envers les autres ont, en général, 26% plus d’énergie, 36% plus de satisfaction au travail et 44% plus d’engagement envers leur organisation.

Bref, la bienveillance au travail, c’est de toute évidence payant!

Maintenant, comment faire preuve de bienveillance dans votre quotidien au travail, Damien? Trois petites suggestions:

1. Soyez souriant. Un simple sourire. Un simple mot poli placé au bon moment. Ça peut suffire pour faire toute une différence.

2. Soyez reconnaissant. Un merci. Juste une tape dans le dos. Là encore, cela peut suffire.

3. Soyez collectif. Et si, par exemple, vous arrêtiez de considérer que le travail est une compétition entre collègues et visiez, pour une fois, une performance collective plutôt qu’une performance individuelle… À votre avis, cela ne favoriserait-il pas la bienveillance au sein de votre équipe, et par suite l’émergence d’innombrables bienfaits, comme nous venons de le voir?

Sur le même sujet

«Quelles sont les conditions gagnantes pour le travail hybride?»

02/08/2022 | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «J'ai offert le travail hybride à mes employés, et pourtant ils ne semblent toujours pas satisfaits...»

Pour négocier, connaissez-vous le truc de la pizza?

28/07/2022 | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «J'ai si peur de me faire avoir que je suis agressif dans mes négociations. Comment corriger le tir?»

À la une

Bourse: Wall Street clôture en ordre dispersé en attendant l’inflation

Mis à jour le 08/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a légèrement augmenté lors d’une journée plutôt calme du côté des négociations.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

08/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

À surveiller: Héroux-Devtek, BCE et Canadian Natural Resources

08/08/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Héroux-Devtek, BCE et Canadian Natural Resources ? Voici quelques recommandations ...