Google veut tout savoir

Publié le 01/10/2009 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 11:03

Google veut tout savoir

Publié le 01/10/2009 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 11:03

Google est en train de développer une formule mathématique visant à identifier les employés les plus susceptibles de quitter l'entreprise. Cette formule repose notamment sur les historiques d'augmentations salariales et de promotions, ainsi que sur les évaluations faites par les supérieurs et les pairs. Les dirigeants de cette multinationale veulent identifier les employés démotivés ou qui se sentent sous-utilisés... et qui finiront par danser sur la musique des concurrents. "Nous voulons entrer dans la tête des gens et savoir avant eux quand ils quitteront l'entreprise", a dit un responsable de la gestion des ressources humaines de Google au Wall Street Journal. Cette recherche d'algorithmes tout-puissants permet à Google d'adopter une nouvelle approche dite "quantitative" en gestion des ressources humaines. Si l'entreprise réussit à trouver la formule magique, elle passera certainement moins de temps à scruter les 775 000 demandes d'emplois qui lui parviennent chaque année.

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

13/08/2022 | François Normand

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.