Former les futurs patrons au-delà des frontières


Édition du 16 Janvier 2016

David Risterucci, 40 ans, est français. En 2013, il a choisi de suivre le programme de MBA pour cadres offert en partenariat par l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal (ESG UQAM) et l'Université Paris-Dauphine, qui donne ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Formation: des étudiants au ­MBA travaillent avec des PDG

Édition du 09 Février 2019 | François Normand

Les stagiaires passeront la moitié de leur temps avec les quatre dirigeants.

Le MBA à l'ère de la flexibilité

Édition du 26 Janvier 2019 | Simon Lord

Dans le monde du travail, la flexibilité est devenue toujours plus importante. En conséquence, les MBA pour cadres et ...

À la une

CDPQ: un nouveau fonds d'investissement pour le secteur de l'IA

Il servira à propulser des entreprises qui développent ou commercialisent des produits qui touchent ce secteur.

Défi Start-up 7: Biotifull poursuit son chemin

ENTREVUE. La start-up Biotifull a parcouru beaucoup de chemin depuis la 2e édition du Défi Start-up 7.

Défi Start-up 7: pourquoi intégrer un espace de co-travail?

ENTREVUE. Pourquoi les entrepreneurs devraient-ils considérer l'option d'intégrer un espace de co-travail?