Et si vous rendiez vos espaces de travail inclusifs?

Publié le 14/01/2022 à 07:30

Et si vous rendiez vos espaces de travail inclusifs?

Publié le 14/01/2022 à 07:30

Par Catherine Charron
Une femme en fauteuil roulant

La flexibilité au travail, ça ne concerne pas que les espaces modulables, selon une docteure en design. (Photo: 123RF)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l'on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. Alors que l’adoption (forcée) du télétravail donne l’occasion de redéfinir notre relation avec nos bureaux, il serait peut-être temps d’inclure à cette discussion les employés qui ont des handicaps, estime la docteure américaine en design Jennifer Kaufmann-Buhler.

La professeure adjointe à la Rueff School of Design, Art, and Performance de l'Université de Purdue, dans l’Indiana, fait remarquer dans un entretien avec Employee Benefit News que les espaces de travail ont toujours été conçus dans l'optique d’optimiser la performance de la main-d'œuvre, selon les connaissances de l’époque.

Toutefois en pratique, c’est bien souvent l’inverse qui s'est produit. Pensons aux espaces à aires ouvertes, qui auraient dû permettre de faciliter la communication. Si on souhaitait à l'origine borner certaines zones avec des matériaux légers et flexibles pour les déplacer, ce n’est pas vraiment ce qu'on observe sur le terrain, constate la spécialiste.

Les personnes à la mobilité réduite ou avec un handicap physique ne peuvent pas aisément circuler entre ces délimitations fixes, ou même ajuster leur environnement à leurs besoins, souligne Jennifer Kaufmann-Buhler. Et que dire de celles et ceux qui ont un déficit de l’attention et qui peinent à se concentrer dans le brouhaha des autres collègues, à qui on répond simplement de s’y habituer.

À l’heure où bon nombre d’organisation repense leurs pieds carrés pour s’adapter au travail hybride, elles pourraient réellement les rendre inclusifs en tendant le micro aux coéquipiers qui ont un handicap physique ou qui sont neuroatypiques dès les balbutiements de la conceptualisation de votre espace.

Ainsi, plutôt que de les conformer par dépit aux lois locales qui obligent une entreprise à accommoder un employé afin qu’il pratique ses fonctions, vous pourriez pleinement intégrer.

Le lieu de travail de demain doit prendre en compte ces réalités qui diffèrent selon elle. «Que ce soit en fonction d’un handicap, des dynamiques de genre ou encore les besoins familiaux, il y a tellement de façon que cette nouvelle flexibilité dont on parle pourrait transformé nos bureaux».

 


Quoi faire pour trouver le bon investisseur privé? L'investissement privé peut parfois sembler être une démarche périlleuse aux PME à la recherche de financement. Après tout, il n'est pas simple de trouver le bon partenaire qui saura propulser vos activités, et non alourdir la gestion de vos affaires.

 

Sur le même sujet

Plus du tiers des Canadiens sondés sont au bout du rouleau

RHÉVEIL-MATIN. Peu nombreux sont ceux qui sentent que leur patron tente de réduire leur niveau de stress.

Dose de rappel: Apple maintient le cap

18/01/2022 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Les employés du géant de la techno devront prouver qu'ils ont reçu leur dose de rappel.

À la une

Palmarès WOW: les bons citoyens corporatifs ont la cote

«Il y a deux ou trois ans, on était plus dans l’expérientiel,[...] là c’est davantage de parler au cœur des gens».

Garantie de construction résidentielle: un répertoire d’entreprises ayant perdu leur accréditation

Un nouvel outil à consulter avant de signer un contrat avec un entrepreneur

Bourse: Wall Street termine dans le rouge, correction pour le Nasdaq

Mis à jour à 17:06 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse.