Domptez votre stress en cinq étapes

Publié le 17/10/2008 à 20:23

Domptez votre stress en cinq étapes

Publié le 17/10/2008 à 20:23

Par lesaffaires.com

Certes, on peut améliorer l'environnement de travail en en éliminant certains agents stressants. Toutefois, on ne pourra jamais les faire disparaître tous. "


Il y aura toujours des patrons insupportables, des conflits de personnalités et des restructurations d'entreprises! " lance Sonia Lupien,directrice du Centre de recherche Fernand-Seguin de l'Hôpital Louis-H. Lafontaine. Par chance, il vous reste une option pour réduire le stress de vos troupes : contrôler le vôtre.

Domptez votre stress en 5 étapes

1. Soyez à l'écoute de votre corps.

Lorsque nous percevons que les exigences de l'environnement dépassent notre résistance, notre corps tente de s'adapter. Pour ce faire, il sécrète des hormones dites " du stress ", principalement l'adrénaline et le cortisol. Certains symptômes peuvent alors apparaître : palpitations, rougeurs au visage, transpiration, mains moites, etc. Apprenez à les reconnaître.

2. Détournez le cours de vos pensées.

Vous recevez un coup de fil de l'adjointe du PDG. Celui-ci veut vous voir pour discuter des résultats de vente de votre équipe. Tout de suite, vous ressentez les manifestations physiques du stress. Ne vous laissez pas envahir! Tentez de bloquer ces idées négatives. Comment? Sur le site Internet du Centre d'Études sur le Stress Humain, on suggère de penser brièvement à quelque chose de positif et d'apaisant : votre dernière partie de pêche au saumon, la joie de votre enfant quand il marque un but au soccer, etc. Ce souvenir agréable peut modifier le message initial envoyé à votre cerveau, et ainsi diminuer sa réponse au stress. Utilisez ce truc chaque fois que vous sentez le stress monter.

Jeffrey Miller propose quant à lui de faire une pause de six secondes. " Inspirez lentement pendant deux secondes. Puis, expirez pendant deux secondes en relâchant la tension de vos muscles, de la tête aux orteils. Ensuite, ne faites rien pendant deux secondes de plus. "

Face à que vous pressentez comme une menace, votre corps a mobilisé de l'énergie pour se préparer soit à l'affronter, soit à la fuir. Si vous avez quelques minutes, dépensez cette énergie accumulée. Par exemple, empruntez les escaliers pour vous rendre au bureau de votre patron au lieu de prendre l'ascenseur. Cela vous aidera à vous calmer. C'est impossible pour le moment? Bougez plus tard. L'activité physique en général permet d'évacuer l'énergie emmagasinée pendant les périodes de stress. Raison de plus pour l'intégrer à votre vie.

3. Mettez le doigt sur le bobo.

Ce qui est stressant pour votre collègue peut ne pas l'être pour vous, et vice-versa. La recette du stress, toutefois, est universelle. Selon Sonia Lupien, une situation est stressante quand elle comprend un ou plusieurs des facteurs suivants : perte de contrôle, imprévisibilité, nouveauté, menace à l'ego (CINÉ). Pour mieux agir sur votre stress, déterminez lesquels de ces éléments sont présents. Vous êtes stressé parce que le président du conseil d'administration de votre entreprise remet en question vos décisions? Votre ego est menacé et vous avez l'impression de perdre le contrôle? Rappelez-vous que plus une situation comporte d'éléments du CINÉ, plus elle est stressante. Par ailleurs, le simple fait de craindre une situation peut causer autant de stress que si celle-ci se produisait réellement. C'est ce qu'on appelle le " stress d'anticipation ". Par exemple, si l'ampleur d'une tâche vous donne le vertige, divisez-la en plusieurs étapes, et réalisez-les une par une. Vous augmenterez ainsi votre sentiment de contrôle.

4. Prenez le temps de réfléchir.

Chaque jour, passez une heure avec vous-même sans stimuli pour le cerveau (livre, télévision, ordinateur). " Promenez votre chien, nagez, courez ou tricotez, et laissez vos pensées se manifester ", conseille Sonia Lupien. Tout naturellement, vous repenserez à votre journée et à vos problèmes. Tentez alors de définir précisément ce qui vous tracasse (rappelez-vous le CINÉ). Entraînez-vous également à faire le tri entre vos perceptions et la réalité. " Le fait d'extrapoler et d'imaginer le pire accentue le stress, rappelle Nicolas Chevrier. Tentez au contraire d'évaluer la situation à la lumière des faits. " Vous prévoyez répartir cette heure en plusieurs périodes de dix minutes? L'exercice sera alors inutile, car des périodes courtes ne permettent pas de créer un vide de stimulations suffisant pour identifier les véritables sources de votre stress.

5. Planifiez.

Cette heure que vous vous serez réservée vous aidera aussi à trouver des solutions. Quand vous devrez affronter les situations qui vous stressent, vous pourrez alors vous les remémorer. " Il n'est même pas nécessaire d'appliquer votre plan B, soutient Sonia Lupien; le simple fait d'y penser diminue la réponse hormonale au stress, car votre cerveau croit que vous êtes davantage en contrôle. " Bien sûr, s'il est réalisable, vous pouvez aussi mettre votre plan à exécution!

Tous les détails sur cette méthode de gestion du stress se trouvent sur le site Internet du Centre d'Études sur le Stress Humain, www.douglas.qc.ca/stress.

Cet article a été publié dans la revue Affaires Plus en juillet 2008.

À suivre dans cette section


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Investir: «C’est le temps de garder plus de liquidités»

20/11/2018 | Stéphane Rolland

Conserver des liquidités n’est plus une garantie d’appauvrissement à Wall Street, croit David Kostin, de Goldman Sachs.

Pourquoi est-ce si difficile de donner?

20/11/2018 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Quelques heures de bénévolat peuvent tout changer pour une personne, pour une cause.

CELI: le plafond passe à 6000$ en 2019

20/11/2018 | Guillaume Poulin-Goyer

L’ARC vient de rendre publics les paramètres d’indexation du régime fiscal qui confirment la hausse du plafond du CELI.