Des voyages pour recruter

Publié le 16/05/2009 à 00:00, mis à jour le 07/10/2013 à 13:37

Des voyages pour recruter

Publié le 16/05/2009 à 00:00, mis à jour le 07/10/2013 à 13:37

Par Pierre Théroux

Du 14 au 18 mai, des représentants de huit entreprises, dont CGI, SNC-Lavalin, Momentum Technologies et Industrielle Alliance, sont allés à Paris pour tenter d'y recruter des employés qualifiés en ingénierie ou en technologies de l'information.

" Étant donné la pénurie de main-d'oeuvre, autant dans la région que dans notre secteur d'activité, le recrutement à l'étranger est une solutions intéressante ", dit Joyce Dubé, conseillère en ressources humaines à l'Industrielle Alliance, qui participe à cette mission.

La société d'assurance et de services financiers s'y présente avec une dizaine de postes d'analystes et de chargés de projets à pourvoir.

Dans l'ensemble, " il y a plus de 250 postes offerts par les entreprises participantes ", indique Line Lagacé, directrice du développement et du perfectionnement du Pôle Québec Chaudière-Appalaches, qui pilote cette mission.

Les entreprises sont notamment présentes à l'important Salon des Carrières des ingénieurs, scientifiques et informaticiens qui a lieu à Paris les 14 et 15 mai.

Un sérieux problème

Le taux de chômage étant inférieur à 5 %, la rareté de la main-d'oeuvre est source de préoccupation pour les entreprises de la région.

Dans une enquête menée en début d'année auprès de 200 dirigeants d'entreprises de la zone Québec ChaudièreAppalaches, plus de 75 % d'entre eux jugent d'ailleurs que la rareté des travailleurs pose un problème très sérieux (21,6 %) ou plutôt sérieux (56,8 %) à leur organisation.

Pour aider les entreprises, Pôle Québec Chaudière-Appalaches souhaite ainsi organiser trois missions par année.

Entre-temps, pour continuer à soutenir les efforts de recrutement hors Québec des entreprises de la région, l'organisme et d'autres partenaires viennent de lancer un service d'information et de référencement : le 1 888 ME VOILÀ qui, prenant la forme d'un service téléphonique et d'un site Internet, se veut un point de rencontre entre les employeurs et les chercheurs d'emplois.

Plus de 100 postes dotés...

En mars 2008, une première mission de recrutement de main-d'oeuvre en territoire français (Paris, Lyon et Toulouse) avait réuni 14 entreprises de la région. L'automne dernier, 11 entreprises ont participé à une seconde mission à Paris, à Bruxelles et à Namur, en Belgique.

Résultats : 117 étrangers ont mis le cap sur Québec, pour y occuper des emplois d'ingénieurs et d'informaticiens.

L'Industrielle Alliance a profité de sa participation à la mission tenue en novembre dernier pour y embaucher six personnes, dont trois ont amorcé leur travail au cours des derniers jours. " Les trois autres se joindront à nous au cours des prochains mois ", dit Joyce Dubé.

Les entreprises qui participent à ces voyages ne chôment pas. Lors des deux missions précédentes, elles ont réalisé plus de 1 800 entrevues avec des candidats potentiels.

En plus de passer des annonces de recrutement dans les régions visées, le Pôle collabore avec les bureaux d'immigration du gouvernement du Québec afin de cibler des étrangers s'étant déjà montrés intéressés à travailler au Québec.

... et 200 nouveaux citoyens

Autre avantage pour la région : la plupart des nouveaux travailleurs ayant fait le voyage avec leur famille, " la région s'est aussi enrichie d'environ 200 arrivants ", note Line Lagacé, qui précise que certains conjoints ont aussi trouvé du travail après leur arrivée.

L'organisme, en collaboration avec d'autres organisations comme la Ville de Québec et Emploi-Québec, travaille d'ailleurs à faciliter l'intégration des arrivants.

" Nous les soutenons dans leurs démarches pour s'installer dans la région, notamment pour la recherche d'un emploi pour le conjoint, d'un logement ou de l'inscription à l'école ", dit Line Lagacé.

pierre.theroux@transcontinental.ca

À la une

«Dois-je quitter mon employeur?»

Il y a 57 minutes | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «Un de nos concurrents vient de me faire une offre d'emploi que ne se refuse pas, que dois-je faire?»

Jour 31: plusieurs chefs en «blitz» médiatique mardi

Mis à jour il y a 33 minutes | La Presse Canadienne

La cheffe libérale Dominique Anglade prendra notamment part à pas moins de six entrevues avec différents médias.

Jour 30: «Fiona» attire des chefs de parti aux Îles-de-la-Madeleine

Mis à jour le 26/09/2022 | La Presse Canadienne

Deux des chefs en campagne électorale se sont rendus aux Îles-de-la-Madeleine lundi.