Des bureaux flexibles, un puissant outil de fidélisation


Édition du 09 Mars 2022

Des bureaux flexibles, un puissant outil de fidélisation


Édition du 09 Mars 2022

Par Catherine Charron

Annie-Claude Gilbert, designer d’intérieur associée de l’agence d’architecture LemayMichaud (Photo: courtoisie)

Après avoir été laissé de côté pour répondre à des impératifs de densification et de rentabilisation du pied carré, l’humain reprend une place centrale dans les réflexions sur l’aménagement de l’espace de travail.

Cet espace peut même devenir un puissant outil de fidélisation des employés s’il reflète les valeurs et la culture de l’entreprise, affirme Annie-Claude Gilbert, designer d’intérieur associée de l’agence d’architecture LemayMichaud. Certes un beau bureau sera attrayant, mais il doit surtout véhiculer l’ADN de l’organisation. Pour y arriver, elle suggère de créer un environnement qui permette de voir physiquement les autres collègues. «On démocratise le bénéfice d’être ensemble, la plus-value des espaces qui favorisent l’esprit de communauté», tout en trouvant un équilibre entre collaboration et travail individuel.

L’approche qui pourrait bien vous éviter quelques maux de tête, c’est de suivre les principes du milieu de travail axé sur les activités, communément appelé le «MTAA», où «chaque personne peut travailler aux endroits qui lui conviennent le mieux, en fonction des tâches qu’elle a à accomplir», résume la designer.

Avant de se lancer, une entreprise doit définir quels sont les besoins de ses employés. Selon l’âge de la main-d’oeuvre, le travail, ou encore le taux d’absentéisme attendu — déterminé grâce à un sondage sur le taux d’adoption du télétravail, par exemple —, elle sera en mesure d’établir des ratios d’occupation, puis de trouver le juste équilibre entre les espaces d’échange et de quiétude.

«À l’intérieur d’une même organisation, on peut retrouver des bureaux fermés, des bureaux ouverts propices aux échanges, d’autres où l’ambiance est plus calme, des espaces de collaboration dynamique, de bien-être […] et des espaces de socialisation», énumère Annie-Claude Gilbert. La fidélisation des employés passe notamment par un environnement flexible et adaptable, un prérequis, surtout si ces valeurs font partie de la culture d’une entreprise. En effet, différents usagers ont tous autant de besoins:si certains souhaitent être mobiles pour bosser, d’autres, habitués à avoir leur propre poste de travail, vont préférer rester à un seul endroit.

«Ce serait une erreur que ceux qui veulent attirer de nouveaux talents n'offrent que des bureaux non attitrés, et oublient les gens qui sont dans leurs organisations depuis 10 ou 15 ans et qui sont attachés à leurs traditions», prévient l’associée chez LemayMichaud. Plusieurs dispositifs peuvent rendre l’environnement flexible, comme les murs amovibles, les bureaux assis-debout, les salles aux multiples fonctions, l’infrastructure technologique nécessaire pour se connecter partout et facilement, mais aussi de nombreux «espaces de machine à café», qui permettront la collaboration spontanée.

Flexibilité doit toutefois rimer avec «insonorisé». Même avant la pandémie, les espaces ouverts bruyants pouvaient irriter des employés. «Il faut des revêtements acoustiques, des jeux de plafond, fragmenter l’espace, ou fournir à tout le monde les outils adaptés, comme des casques.»

 

Levier du bien-être

En remettant l’humain au centre des réflexions sur l’aménagement, contribuer à son bien-être sera inévitable. «On se fait demander d’intégrer des espaces pour favoriser les échanges, mais aussi des endroits privés pour se ressourcer, ou faire des appels personnels, par exemple», observe Annie-Claude Gilbert. Ce bien-être «global et collectif»passe notamment par cette mixité de la topographie des bureaux, des espaces personnalisables même lorsque les bureaux ne sont pas attitrés, un look plus chaleureux et convivial si le milieu de travail s’y prête, un sentiment de sécurité, une formule qui s’adapte aux besoins de chacun, et l’offre de service qui facilite le quotidien.

Le bureau doit ainsi devenir un milieu de vie qui ne sert plus qu’à travailler.

 

***

Vous avez aimé cet article ? Vous adorerez notre rubrique RHéveil-matin ! Catherine Charron présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.

Sur le même sujet

Derniers préparatifs avant une nouvelle tentative de décollage vers la Lune pour la fusée de la NASA

14/11/2022 | AFP

La troisième fois sera-t-elle la bonne? La NASA s'activait pour achever les derniers préparatifs avant le décollage.

La mégafusée de la NASA pour la Lune de retour sur son pas de tir

04/11/2022 | AFP

Après deux échecs de lancement, la fusée avait dû être rentrée dans son bâtiment d'assemblage afin d'être protégée.

À la une

Les prix du bois pourraient exploser en 2023 en raison de Canfor

Canfor ferme deux grosses usines en Colombie-Britannique, ce qui retirera 1,4% de la production nord-américaine.

Bourse: Wall Street termine en hausse, séduite par la résistance de l’économie américaine

Mis à jour à 19:16 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a récupéré les pertes affichées plus tôt dans la séance.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 17:21 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.