De stagiaire à associée

Publié le 12/03/2011 à 00:00, mis à jour le 22/03/2011 à 10:41

De stagiaire à associée

Publié le 12/03/2011 à 00:00, mis à jour le 22/03/2011 à 10:41

Aujourd'hui actionnaire à 50 % de SPB, Julie Carignan s'y est jointe en commençant au plus bas de l'échelle, grâce à un stage de six mois, dans le cadre de sa maîtrise en psychologie organisationnelle à l'Université de Waterloo.

C'est ce que l'on pourrait appeler un stage réussi ! À 38 ans, Julie Carignan est l'une des deux associées de la Société Pierre Boucher (SPB), une firme spécialisée en psychologie et développement organisationnel.

Si elle a choisi cette entreprise comme lieu de stage, ce n'était pas pour le salaire, mais bien pour les possibilités que lui laissait déjà entrevoir l'entreprise : " J'aurais pu être payée le triple ailleurs, mais je savais dès le départ que je pourrais avoir une grande marge de manoeuvre en relevant le défi qui consistait à implanter un système qualité ", explique-t-elle.

Et elle ne s'est pas trompée : depuis ce stage effectué en 1995, elle n'a jamais quitté l'entreprise. Julie Carignan est ensuite employée à temps partiel pendant qu'elle termine sa maîtrise, puis son doctorat. Âgée d'à peine 25 ans, on lui propose un poste de direction, où elle relève de celui qui deviendra son associé, Alain Reid. " J'ai eu la chance de travailler à la fois avec une équipe d'experts et de pouvoir goûter à une très grande autonomie : c'est un peu comme faire de la haute voltige avec un filet de sécurité. "

C'est en découvrant une occasion de développer des solutions de sélection adaptées aux besoins des clients qu'elle pense d'abord à recruter une nouvelle personne, pour finalement prendre la tête d'une nouvelle division. " C'était un grand défi, mais j'ai réussi à atteindre un chiffre d'affaires de 1,5 million de dollars la première année, explique-t-elle. Cela m'a donné envie de devenir actionnaire de la firme. "

Chez SPB, près de 85 % des stagiaires sont rappelés à l'issue de leur stage, en vue de pourvoir des postes permanents. Le stage joue le rôle de " Sésame, ouvre-toi ! ". Afin de favoriser les bons mariages, l'entreprise a établi un plan détaillé en tenant compte de ses besoins. Elle fait également une sélection rigoureuse des stagiaires et les convoque à plusieurs entrevues.

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

13/08/2022 | François Normand

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.