Comment éviter et gérer le syndrome du survivant

Publié le 11/12/2010 à 00:00, mis à jour le 02/11/2011 à 14:12

Comment éviter et gérer le syndrome du survivant

Publié le 11/12/2010 à 00:00, mis à jour le 02/11/2011 à 14:12

Par Les Affaires

Il n'est pas rare d'entendre dire que les ressources humaines représentent le capital le plus important d'une entreprise. Alors, comment se fait-il que plusieurs sociétés optent pour la rationalisation des effectifs en période de récession ? La question mérite l'analyse, car cette stratégie, qui semble rentable à court terme, peut être lourde de conséquences à long terme.

Par Jean-François Ouellet

Lors de mises à pied ou de réductions d'effectifs, il y a rupture du contrat psychologique traditionnel. Celui-ci est un engagement moral par lequel l'employeur, en échange de la loyauté des employés, leur garantit une sécurité d'emploi. Ce bris de contrat peut avoir des effets néfastes à long terme sur le climat, la motivation et le rendement des employés. Autrement dit, l'entreprise s'expose au syndrome du survivant.

Les symptômes

Ce syndrome comporte un ensemble de symptômes qui peuvent affecter les employés restés en poste à la suite d'une restructuration.

Il s'observe à plusieurs signes : colère, culpabilité, sentiment d'injustice, méfiance envers la direction, démotivation, surcharge de travail, baisse de productivité, cynisme, épuisement et départ des employés compétents. Une étude américaine de David Noer a montré que, même cinq ans après la rationalisation des effectifs, on observait toujours la présence de ces symptômes au sein des entreprises de l'échantillon.

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

8 questions à se poser pour faire progresser son entreprise

Mis à jour le 07/11/2013

BLOGUE. Lorsque vous décidez de garder le focus afin de faire croître votre entreprise, vous avez une ...

Savez-vous pourquoi on vous dit «NON»?

Mis à jour le 31/10/2013

BLOGUE. Comme toute personne désirant réaliser un projet qui lui tient à coeur, vous devez, en ...

À la une

Quand la Chine avalera Hong Kong (2)

15/06/2019 | François Normand

ANALYSE - La liberté s'érode tranquillement, et cela représente un risque pour les entreprises et les investisseurs.

Avant la Fed, la Bourse se fige

Mis à jour le 15/06/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le calme en Bourse occulte la fébrilité entourant la prochaine décision de la Fed.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

14/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quelles sont les entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la semaine?