12 conseils d'entrepreneurs monoparentaux


Édition du 12 Août 2017

Si l'entrepreneuriat est un saut dans le vide, imaginez un instant qu'en parallèle vous devez élever vos enfants seuls. Le feriez-vous ? Les Affaires est allé à la rencontre de quatre entrepreneurs monoparentaux. Le but : découvrir leur histoire, apprendre les leçons qu'ils ont tirées de leur parcours entrepreneurial et obtenir les trucs et astuces qu'ils ont développés pour rester d'attaque en période de turbulences.



Mylène Sivret


Mylène Sivret a toujours eu de la difficulté à l'école. En secondaire 4, elle décroche. Elle accumule les petits boulots, puis, à 20 ans, elle devient mère d'un petit garçon. Monoparentale, elle travaille de soir et de nuit dans les bars et les restaurants pour subvenir aux besoins de sa famille. Lorsque l'enfant est prêt à entamer son propre parcours scolaire, elle retourne aux études. Pas de doute, se dit la jeune maman, une attestation d'études collégiales en comptabilité lui permettra d'améliorer son sort et celui de son fils.


Conseil no 1


Retournez aux études. C'est un grand sacrifice, mais en règle générale, le salaire d'un diplômé du collégial est plus élevé que celui d'un diplômé du secondaire. Le salaire horaire moyen d'un diplômé du collégial était de 29,05 $ en 2014, comparativement à 21,96 $ dans le cas d'un diplômé du secondaire, selon l'Institut de la statistique du Québec. Pour l'universitaire, il est de 40,49 $. C'est une moyenne, mais la corrélation entre niveau de scolarité et salaire est élevée.

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le parc industriel Alta, future porte d’entrée pour le Québec

Après une bataille juridique qui a stoppé son expansion pendant presque dix ans, le parc industriel ...

À la une: 12 idées pour faire avancer le Québec

Édition du 09 Mars 2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, 12 idées pour faire avancer le Québec.

À la une

CDPQ: un nouveau fonds d'investissement pour le secteur de l'IA

Il servira à propulser des entreprises qui développent ou commercialisent des produits qui touchent ce secteur.

Défi Start-up 7: Biotifull poursuit son chemin

18/03/2019 | Denis Lalonde

ENTREVUE. La start-up Biotifull a parcouru beaucoup de chemin depuis la 2e édition du Défi Start-up 7.

Défi Start-up 7: pourquoi intégrer un espace de co-travail?

18/03/2019 | Denis Lalonde

ENTREVUE. Pourquoi les entrepreneurs devraient-ils considérer l'option d'intégrer un espace de co-travail?