11 secondes, c'est le temps accordé à la lecture d'un CV

Publié le 23/04/2014 à 11:25

11 secondes, c'est le temps accordé à la lecture d'un CV

Publié le 23/04/2014 à 11:25

Par Olivier Schmouker

80% des CV sont rejetés en un rien de temps. Photo: DR

Les CV étant aujourd'hui électroniques, il est aisé de savoir comment les traitent leurs destinataires, à savoir les employeurs. C'est ainsi que le site Web d'emplois Workopolis a découvert que près de 60% des employeurs canadiens ne consacrent pas plus de 11 secondes aux CV qu'ils consultent en ligne ou via des applications. Un temps de lecture continuellement en baisse depuis trois années.


Ce n'est pas tout. Près de 80% des CV ne survivent pas à cette première lecture. C'est-à-dire que les employeurs se font une idée définitive et négative du CV consulté en un rien de temps. «Onze secondes, c’est très court. Et c'est tout ce dont dispose le candidat pour faire bonne impression», souligne Sylvie Doré, directrice, ventes et expérience client, de Workopolis.


En général, un employeur présélectionne deux CV pour chaque tranche de 10 CV consultés. Et les CV présélectionnés sont consultés 25% plus longtemps que ceux qui sont immédiatement rejetés, ce qui est somme toute guère plus. Du coup, même les CV des candidats a priori intéressants ont très peu de temps pour vraiment sortir du lot.


«Voilà pourquoi nous avons tenu à regarder ce qui permettait véritablement d'attirer l'attention des employeurs. Ce qui nous a permis de mettre au jour quatre conseils pratiques destinés à ceux qui ne sont pas recommandés par un employé ou qui ne connaissent personne au sein de l'entreprise», dit Mme Doré.


Conseils pour que votre CV survive aux 11 secondes


• Votre CV ne devrait pas débuter par un long paragraphe expliquant ce que vous recherchez. Dressez plutôt une liste de vos compétences et expliquez ce que vous avez à offrir à l'employeur visé.


• Faites des phrases courtes et ayez recours aux listes à puces pour faciliter la lecture de votre CV.


• Fournissez tous les détails pertinents dans votre historique de travail, y compris les dates de début et de fin, en ordre chronologique inverse.


• Relisez-vous! Une bête erreur d’orthographe peut vous nuire gravement.


 

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Trop de pression au travail? Voici une solution géniale!

21/03/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Une astuce aussi simple qu'efficace signée Anders Indset, le «Platon rock'n'roll du management»...

Au Canada, les hommes gagnent 26% plus que les femmes!

20/03/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Le pire, c'est qu'ils n'en ont même pas conscience. Pas plus que les cadres, selon une étude Léger-ADP.

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

23/03/2019 | François Normand

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.