PiCycle : vélo électrique 100 % « cool »

Publié le 27/10/2009 à 10:35

PiCycle : vélo électrique 100 % « cool »

Publié le 27/10/2009 à 10:35

Par Audrey Myrand-Langlois

Photo : PiMobility

Le vélo électrique PiCycle fabriqué par PiMobility, récemment en vedette sur le site smartplanet.com, a été prisé par le consultant californien et animateur de l’émission populaire sur BNET « Dog and Pony », Vince Thompson.

 

À la suite de son essai, l’animateur s’est entretenu avec le fondateur du vélo électrique, Marcus Hays. M. Hays développe et produit des bicycles et des véhicules électriques depuis 1995, alors qu’il était employé en tant que consultant par le géant de l’industrie automobile, Lee Iacocca.

 

Dans l’entrevue, Marcus Hays explique l’engouement actuel aux États-Unis pour les bicycles dits de « transport ». « C’est le segment de l’industrie du vélo qui est le plus en croissance en ce moment », écrit-il.

 

Alors pourquoi un vélo, qui n’en coûte pas moins que 2500 dollars américains (minimum), est-il devenu si populaire ? « Je suis convaincu qu’il y a une corrélation directe entre le nombre de municipalités qui investissent dans les pistes cyclables et le nombre croissant de vélos électriques vendus. C’est la technologie la moins chère disponible sur le marché pour réduire les impacts des changements climatiques, réduire notre dépendance au pétrole et tant qu’à y être, combattre l’obésité », explique-t-il à M. Thompson.

 

Et vous, combien êtes-vous prêt à payer pour un vélo électrique ? Est-ce que c'est un moyen de transport utile au Québec ?

 

 

À suivre dans cette section


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Avions d'affaires: Bombardier devra convaincre les investisseurs

Bombardier devra prouver aux investisseurs sa capacité de livrer des résultats dans un secteur vulnérable à l'économie.

Montréal renonce aux trottinettes électriques en libre-service

Seulement 20 % des trottinettes auraient été stationnées dans l’un des 410 espaces définis à cette fin.

Couche-Tard n'est plus la seule à vouloir acheter Caltex

Alimentation Couche-Tard aura un rival dans sa tentative d'acquisition de l'entreprise australienne Caltex.