Les grands gagnants du Startupfest 2023

Publié le 26/07/2023 à 10:14

Les grands gagnants du Startupfest 2023

Publié le 26/07/2023 à 10:14

Par Jade Trudelle

Ufrost a gagné le grand prix «Best of the Fest» lors de l’édition 2023 du Startupfest grâce à une présentation de seulement une minute. (Photo: Startupfest)

Que ce soit avec la création du «micro-ondes du froid» en passant par une nouvelle institution financière pour les communautés marginalisées ainsi qu’un déambulateur du futur, trois jeunes pousses se sont démarquées lors du Startupfest qui a eu lieu à la mi-juillet à Montréal. Les vainqueurs ont chacun remporté un prix d’investissement de 100 000$. Voici les trois heureux élus.

 

Le prix «Best of the Fest»: Ufrost

L’entreprise a créé une technologie qui permet de refroidir presque instantanément différents alcools. Le produit se veut devenir «le micro-onde» du froid selon son inventeur Julien Milchak.

«C’est assez puissant pour geler de l’alcool. Ça peut aller entre -80 et -100 presque instantanément», précise l’entrepreneur en entrevue.

Avec cette invention, il espère révolutionner le marché des cocktails que ce soit par des bouchées givrées ou des cocktails évolutifs qui changent de couleur et de saveur lorsque l’alcool fond. La start-up fondée en 2016 compte quadrupler ses revenus cette année. 

Ufrost a gagné le grand prix «Best of the Fest» lors de l’édition 2023 du Startupfest grâce à une présentation de seulement une minute. En En plus d’un montant de 100 000$, Julien Milchak décrit ce prix comme «une lettre de noblesse» pour son entreprise.

Les contacts avec de futurs investisseurs sont nombreux dans le calendrier du fondateur. Depuis l’événement, Julien Milchak se sent déjà très optimiste pour l’avenir de son entreprise et croit que le prestige du prix lui ouvrira des portes.

 

Le prix Femmes en Technologie: Ora Medical

Lors de son baccalauréat en physiothérapie, Sarah Lambert réalise que les besoins en réadaptation sont grands, d’où l’idée de fonder Ora Medical.

« Environ 39% des patients avec des problèmes de mobilité ne sont pas capables de sortir de leur domicile», explique l’entrepreneuse.

En juillet 2020, elle a créé avec son partenaire d’affaires Louis St-Pierre l’appareil de réadaptation Levity. Seulement accessible aux enfants pour le moment, ce déambulateur du futur utilise l’intelligence artificielle pour aider les patients.

Les capteurs placés sur Levity permettent d’enregistrer des données et de les transmettre directement au physiothérapeute traitant. L’application Ora Connect permet ce suivi à distance souvent impossible pour les patients avec des dispositifs médicaux traditionnels.

Avec des revenus de 230 000$ depuis janvier dernier, l’entreprise croit pouvoir atteindre un chiffre d’affaires d’un demi-million de dollars cette année. 

En plus de gagner le prix de 100 000$ d’investissement lors du Startupfest, la Banque de développement du Canada (BDC) a offert d’égaler les investissements de l’audience présente. Au total, 310 000$ ont été amassés lors de cette journée mémorable pour la jeune pousse.

Avec ce montant, Sarah Lambert souhaite pouvoir recevoir l’accréditation de la Food and Drug Administration (FDA) pour percer le marché américain.

 

Le prix «Black Entrepreneurship»: Hutsy Financial

Après un financement de 500 000$ à l’émission «Dragons Den» sur CBC, Hutsy Financial continue d’accumuler les victoires. L’Ontarien Tefari Bailey a non seulement gagné le prix «Black Entrepreneurship», mais aussi le prix du Choix du public. 

Fondée en 2020, la nouvelle institution financière, spécialisée pour les communautés marginalisées, s’est lancée en juin dernier. En seulement deux mois d’activités, 2500 clients ont utilisé son service. L’entrepreneur souhaite monter ce chiffre à 25 000 d’ici un an.

Hutsy est un système de carte prépayée qui permet de suivre ses finances grâce à une application et de se bâtir par la même occasion un dossier de crédit. Il permet aussi d’accéder à un service d’avance de salaire, et tout ça, sans frais.

«Les grandes banques travaillent pour garder les riches riches et les pauvres pauvres. C’est pour cela que nous offrons un service bancaire gratuit», commente Tefari Bailey.

L’entreprise souhaite amasser 2 millions de dollars en investissement. La moitié du montant avait déjà été récolté avant le festival montréalais. L’entrepreneur estime pouvoir trouver de nouveaux investisseurs grâce aux contacts faits lors du Startupfest de Montréal et par l’intérêt engendré par le prix nouvellement emporté.

Tefari Bailey souhaite rendre disponibles les services de la nouvelle institution financière d’ici septembre au Québec.

Sur le même sujet

Le repreneuriat a plusieurs visages

Édition du 10 Avril 2024 | Emmanuel Martinez

REPRENEURIAT. Six propriétaire de PME sur dix ont l'intention de vendre ou de céder leur entreprise d'ici dix ans.

Femmes immigrantes: des talents cachés derrière des barrières systémiques

16/03/2024 | Marine Caleb

PÉNURIE DE TALENTS. Pourtant, elles arrivent la valise pleine de talents et d’expérience.

À la une

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.

Bourse: les gagnants et les perdants du 12 avril

Mis à jour le 12/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.