Le Quartier de l'Innovation


Édition du 14 Janvier 2017

Certains voient le Quartier de l'innovation (QI) comme, au mieux, une séduisante utopie ou, au pire, une énième opération de marketing visant à faire briller Montréal par sa créativité entrepreneuriale. Ceux-là se doivent de vite déchanter, car le QI s'est transformé, en un rien de temps, en un époustouflant laboratoire à ciel ouvert, où se dessine ni plus ni moins notre avenir. Ericsson, Agropur et Vidéotron, notamment, y expérimentent maintenant à tout-va, avec une idée fixe en tête : créer un monde meilleur, où la technologie se met au service de l'humain, et non l'inverse. Exploration.

L'événement fut discret, mais il n'en est pas moins marquant. Le 20 septembre, en plein coeur du hall lumineux de l'École de technologie supérieure (ÉTS), Ericsson, Vidéotron et l'ÉTS ont dévoilé leur alliance pour faire du QI un vaste terrain de jeux technologique. «Expérimenter dans un laboratoire clos, c'est bien, mais ça ne suffit plus aujourd'hui. Voilà pourquoi nous avons décidé de tester sur le terrain, auprès de l'ensemble de la population du QI, les services et les applications de demain, à l'image de la 5G et de l'Internet des objets», a dit Manon Brouillette, pdg de Vidéotron et vice-présidente exécutive du conseil d'administration du QI.

La 5G ? Il s'agit de la cinquième génération de téléphonie mobile, qui promet d'être 100 fois plus rapide que la 4G actuelle, à l'horizon 2020 : par exemple, télécharger un film ne prendra qu'une poignée de secondes. Par ailleurs, l'expression «Internet des objets» désigne la capacité de connecter entre eux différents objets de la vie courante (télévision, réfrigérateur, système de chauffage, etc.) et de produire des données permettant d'optimiser l'usage que nous en faisons. «Ces technologies sont, en vérité, d'une complexité sans précédent. C'est pourquoi il est vital de pouvoir les expérimenter grandeur nature, ce qui, à notre connaissance, n'existe encore nulle part dans le monde», a dit Mark Henderson, pdg d'Ericsson Canada.

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Coveo embauchera 225 nouveaux employés d'ici 2020

13/11/2018 | lesaffaires.com

Situé dans la gare Windsor, les bureaux, qui seront agrandit, abritent déjà 75 travailleurs de l’entreprise.

Coveo dompte les mégadonnées

Édition du 22 Octobre 2016 | Nathalie Vallerand

LES 300 PME. Pour expliquer la croissance de Coveo, Louis Têtu ne s'embarrasse pas de fausse modestie.«Si vous avez ...

À la une

Questions d’entrepreneurs, réponses des partis: la production manufacturière du Canada

Il y a 39 minutes | François Normand

La question d'Yves Dandurand, président d’Adfast, une entreprise manufacturière de Montréal.

ONU: le monde en chemin vers un réchauffement catastrophique

Il y a 36 minutes | AFP

À six semaines de la COP26, l'ONU sonne l'alarme, le monde en route vers un réchauffement catastrophique de 2,7 degrés.

Nucléaire: l'AIEA augmente ses prévisions pour la première fois depuis Fukushima

Il y a 18 minutes | AFP

L’AIEA a relevé ses projections de production nucléaire pour la première fois depuis la catastrophe de Fukushima.