Le Nobel d'économie récompense des experts de la lutte contre la pauvreté

Publié le 15/10/2019 à 06:45

Le Nobel d'économie récompense des experts de la lutte contre la pauvreté

Publié le 15/10/2019 à 06:45

Par La Presse Canadienne

Le prix Nobel d'économie 2019 a été décerné lundi à un trio d'économistes pour leurs travaux novateurs sur la lutte contre la pauvreté.

Les trois lauréats vivent aux États-Unis. La Française Esther Duflo et l'Indien Abhijit Banerjee, qui sont mariés, enseignent tous deux au Massachusetts Institute of Technology (MIT), tandis que l'Américain Michael Kremer enseigne à l'Université Harvard. Les trois professeurs ont fréquemment travaillé ensemble.

Mme Duflo, âgée de 46 ans, est la plus jeune lauréate du prix Nobel d'économie et seulement la deuxième femme à le recevoir, après Elinor Ostrom en 2009.

L'Académie royale des sciences de Suède a choisi de récompenser les trois chercheurs pour leurs travaux sur les façons de réduire la pauvreté dans le monde, notamment en s'attardant à des enjeux tels que l'éducation et la santé des enfants.

Ils ont révolutionné l'économie du développement en menant des expériences inédites sur le terrain qui ont permis de mieux comprendre comment les personnes pauvres réagissent aux programmes d'éducation, de santé et autres destinés à les sortir de la pauvreté.

«Sans passer du temps à comprendre les subtilités de la vie des pauvres et pourquoi ils font les choix qu'ils font (...) il est impossible de concevoir la bonne approche», a expliqué Esther Duflo lundi lors d'une conférence de presse à Cambridge, au Massachusetts.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: nouveau record pour le Nasdaq

Mis à jour à 17:31 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a pris 120 points à la clôture.