Des centres de R-D en région, utiles aux PME


Édition du 08 Novembre 2014

Des centres de R-D en région, utiles aux PME


Édition du 08 Novembre 2014

[Photo: Shutterstock]

Le Centre de développement et de recherche en imagerie numérique (CDRIN) a ouvert ses portes il y a un mois à Matane. Ce centre de transfert technologique s'ajoute aux 46 déjà existants qui offrent aux entreprises, depuis 1983, une expertise dans des domaines très spécialisés partout au Québec. Leur ancrage régional est un atout pour aider les PME québécoises à innover.

À lire aussi :
Faire pousser les entreprises dérivées
L'entrepreneuriat scientifique à son meilleur
De l'aide pour jeter des ponts entre la recherche et l'industrie
AmorChem et Roche, unies pour une découverte de l'UdeM

Lorsque Arkel, une entreprise d'accessoires de vélo de Sherbrooke, a eu besoin de mettre au point un porte-bagage très léger comportant des pièces de plastique, elle s'est heurtée à un défi technologique. L'entreprise, qui compte une vingtaine d'employés, fait pourtant de la R-D en interne. «Mais on est des gens du textile, pas du plastique. On n'avait pas d'expertise dans ce domaine», explique le pdg, Paul McKenzie.

La PME s'est alors tournée vers une solution de proximité et néanmoins pointue en s'adressant au Centre de technologie minérale et de plasturgie (CTMP) de Thetford Mines, qui est doté d'experts et d'une plateforme technique d'envergure notamment pour faire du prototypage rapide. Le Centre a pu mettre au point le porte-bagage d'un poids de 600 g et pouvant supporter 6 kg. «Nous avons breveté notre produit, le Randonneur, dans trois pays européens, et il est en attente de brevet aux États-Unis. C'est notre produit phare, celui qui nous ouvre des marchés», se réjouit Paul McKenzie.

Les centres de transfert technologique, regroupés au sein du Réseau Trans-tech, oeuvrent dans des spécialités très diversifiées : télécommunications, procédés chimiques, forêt boréale, microélectronique, développement de composites, géomatique, etc. Ils représentent 1 050 employés, dont 250 professeurs. Leur mission : aider les entreprises à innover au moyen de la recherche et du transfert technologique, d'un soutien technique ainsi que de formation et d'information.

À lire aussi :
Faire pousser les entreprises dérivées
L'entrepreneuriat scientifique à son meilleur
De l'aide pour jeter des ponts entre la recherche et l'industrie
AmorChem et Roche, unies pour une découverte de l'UdeM

À la une

Bourse: Wall Street finit contrastée, nouveaux records pour Nasdaq et S&P 500

Mis à jour le 13/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX est en baisse de 1,2% et Wall Street est mitigé.

À surveiller: Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resources

13/06/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resourc? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 13 juin

Mis à jour le 13/06/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.