CES Las Vegas: un comptoir de cuisine garni d’innovations

Publié le 11/01/2024 à 15:05

CES Las Vegas: un comptoir de cuisine garni d’innovations

Publié le 11/01/2024 à 15:05

Par Emmanuel Martinez

«Les consommateurs sont à la recherche de simplicité en cuisine», Guillaume Mathieu, fondateur d’Ilot. (Photo: Dominique Lafond)

Les comptoirs de cuisine accueilleront bientôt de nouvelles machines pour déguster des aliments, si l'on se fie aux innovations présentées cette année au Consumer Electronics Show de Las Vegas.

Même s’il reste négligeable par rapport à d’autres domaines, l’agroalimentaire prend de plus en plus de place dans cette importante foire technologique. Les Affaires en a discuté avec Guillaume Mathieu, cofondateur d’Ilot, une firme québécoise de consultation de stratégie et de gestion de projets spécialisée dans l’agroalimentaire, qui assiste à cet événement à Las Vegas.

L’entrepreneur souligne notamment le fumoir électrique d'intérieur de GE qui transforme des granulés de bois en fumée afin d’offrir des saveurs uniques à la viande et au poisson. Il est assez compact pour tenir sur un comptoir.

Pour les amateurs de café, Bunafr présente une petite machine à torréfaction. Le client est donc invité à acheter des grains de café verts de l’entreprise, puis de les torréfier avec cet engin portatif.

Avec l’apparition des friteuses à air, des machines à crème glacée, les cuiseurs à riz et autres appareils de cuisine, l’espace commence à manquer dans les comptoirs. Une tendance qui émerge chez les fabricants est de concevoir des machines qui peuvent effectuer plusieurs tâches. Par exemple, Panasonic a présenté à Las Vegas un micro-ondes connecté 4 en 1 qui combine le micro-ondes, une friteuse à air, un four à convection et un gril.

 

La simplicité au menu

Une autre innovation qui retient l’attention de Guillaume Mathieu est le four réfrigéré de Suvie. Cette entreprise offre la livraison de plats. Le consommateur n’a qu’à le mettre dans cet appareil compact puis déterminer l’heure à laquelle il désire manger. La machine réfrigère le mets en attendant le début de la cuisson qui est ajusté automatiquement en fonction du code-barre du mets. À l’heure choisie, il sera prêt!

«Les consommateurs sont à la recherche de simplicité en cuisine, précise Guillaume Mathieu. Ce n’est pas tout le monde qui aime cuisiner. Après la pandémie, les gens reviennent vite à leurs vieilles habitudes: des plats précuisinés.»

Ce spécialiste note qu’un des axes marketing dans l’agroalimentaire est de simplifier la vie de gens. Les géants de la technologie ont adopté cette approche. Il cite par exemple les plaques à induction d’Impulse. Elles permettent non seulement de faire bouillir un litre l’eau en 40 secondes, mais elles sont si précises qu’elles sont en mesure de maintenir la température en temps réel dans une casserole. Quelqu’un qui veut donc frire des frites peut choisir la température requise à laquelle l’huile doit être maintenue pour réaliser cette opération et la plaque ajuste automatiquement la chaleur tout au long de la cuisson.

Guillaume Mathieu note que les frigos et les autres appareils connectés de la cuisine seront bientôt munis d’intelligence artificielle. On peut par exemple penser à des frigos qui seraient en mesure de lire les dates de péremption des produits et qui pourraient suggérer des recettes en fonction de ce qui se trouve à l’intérieur.

Les transformateurs alimentaires s’ajustent également aux consommateurs. Par exemple, Elo commercialise des jujubes personnalisés en fonction des besoins nutritionnels de la clientèle. Ces compléments alimentaires sont fabriqués à l’aide d’une imprimante 3D. Le jujube final contient sept couches élaborées à partir des réponses données lors de la commande.

Le dirigeant d’Ilot estime que la notion de «vivre pleinement» est bien présente au CES. Il souligne la présence d'une machine à cocktail pour le comptoir qui fait tout le travail pour une boisson réussie.

Plus largement, il juge que l’industrie alimentaire s’ajuste face à l’augmentation du coût de la vie qui force des consommateurs à moins fréquenter des restaurants et à moins acheter leur café à l’extérieur

«Pour se gâter, on va se tourner vers la nourriture, dit-il. C’est moins cher que se payer un voyage ou aller au restaurant. Les ventes de saveurs pour le café, des préparations à gâteau et de crèmes glacées haut de gamme sont en hausse.»

La production d’aliments s’adapte aussi en fonction des appareils, relève Guillaume Mathieu qui note qu’avec la popularité des friteuses à air, des entreprises commencent à écouler des aliments conçus spécialement pour ce type de machine.

La technologie a donc un impact bien réel dans ce qui se trouve dans notre assiette.

À la une

Les nouvelles du marché du lundi 27 mai

Mis à jour il y a 52 minutes | Refinitiv

Goldman Sachs prévoit que la demande de pétrole continuera d'augmenter jusqu'en 2034.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 27 mai

Mis à jour à 08:21 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés européens et asiatiques étaient en hausse lundi matin.

Administrateur de condo génial recherché

Mis à jour à 07:46 | Gabriel Marcu

EXPERT INVITÉ. Tenez-vous prêt à mettre au défi copropriétaires, résidents, entrepreneurs et professionnels.