Les sabots Crocs ferment leurs derniers sites de production

Publié le 10/08/2018 à 16:30

Les sabots Crocs ferment leurs derniers sites de production

Publié le 10/08/2018 à 16:30

Par AFP

[Photo: 123rf.com]

Crocs, la marque de célèbres sabots en plastique, va fermer ses deux derniers sites de production, au Mexique et en Italie, dans le but d’améliorer sa rentabilité et de se concentrer sur son développement en ligne.


La société, dont le siège est basé à Niwot dans l’État du Colorado, et qui exploite 400 magasins à travers le monde, va sous-traiter sa production et se concentrer sur le développement de son activité en ligne.


« En lien avec les efforts en cours pour simplifier l’activité et améliorer la rentabilité, l’entreprise a fermé, durant le deuxième trimestre, son site de production au Mexique et a décidé de fermer sa dernière unité de production, qui est située en Italie », écrit Crocs dans un communiqué diffusé cette semaine à l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels. 


Crocs a toutefois tenu à rassurer les admirateurs, dont Michelle Obama, inquiets sur son avenir : « FAUSSE ALARME ! Nous ne disparaissons pas », écrit le groupe sur son compte twitter. 


La société vient d’embaucher comme directrice financière Anne Mehlman, une ancienne dirigeante du site de chaussures en ligne Zappos.com, propriété d’Amazon. Mme Mehlman prendra ses fonctions le 24 août prochain.


Le groupe a fermé 28 magasins physiques lors du deuxième trimestre et n’opère plus que 400 magasins à travers le monde, ce qui correspond à une stratégie énoncée en début d’année visant à fermer plus d’une centaine de points de vente. Ces mesures ont fait perdre 22 millions de dollars de revenus au groupe au deuxième trimestre.


Crocs n’a pas donné de détails sur l’avenir des employés affectés par sa restructuration et se contente de dire qu’il a déjà inscrit des charges dans les comptes du deuxième trimestre et va encore le faire dans les prochains mois.


Dans l’ensemble, le groupe se porte bien : il a dégagé un bénéfice net de 30,4 millions de dollars, soit près du double gagné au deuxième trimestre 2017 (18,1 millions). Le chiffre d’affaires a augmenté de 4,7 % sur un an à 328 millions de dollars.

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Oshawa: Doug Ford rencontrera les dirigeants de GM à Detroit

GM a annoncé en décembre la fermeture de l’usine d’ici fin 2019, laissant environ 2600 travailleurs sans emploi.

Première paie non versée aux fonctionnaires américains

11/01/2019 | AFP

Le « shutdown » pourrait tomber si aucun compromis n’est trouvé d’ici vendredi minuit.

À la une

Comment les ingénieurs peuvent favoriser le développement durable

Édition du 09 Mars 2019 | Simon Lord

LE MOIS DU GÉNIE. « Aujourd'hui, tout le monde dit favoriser du développement durable. L'élastique est assez souple...

À surveiller: Couche-Tard, Transcontinental et Mondelez

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Transcontinental et Mondelez?

Les retraités, gagnants du budget fédéral

BUDGET FÉDÉRAL. SRG bonifié, rentes différées et rentes variables, nouveaux outils des retraités...