Gestion du risque: 20% des entreprises jouent avec le feu

Publié le 11/02/2016 à 11:53

Gestion du risque: 20% des entreprises jouent avec le feu

Publié le 11/02/2016 à 11:53

Par François Normand

Source photo: Shutterstock

Cybersabotage, fluctuations du taux de change, incertitude entourant les prix des marchandises... Depuis la crise financière de 2008, les organisations canadiennes font face à plusieurs risques financier et d'entreprise. Or, 20% d'entre elles n'ont aucun plan formel pour gérer ces risques.


C'est ce que souligne un sondage publié ce jeudi par les Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada) et les Dirigeants financiers internationaux du Canada (DFI Canada), mené sur internet auprès de plus de 320 dirigeants financiers au pays.



Pour aller plus loin


- La géopolitique, cette négligée
- 10 questions à poser à la direction


Par conséquent, si la plupart des organisations canadiennes se disent préoccupées par les risques, seulement 80% d'entre elles ont un plan de gestion écrit.


Selon l'étude, cette lacune est surtout criante auprès des PME et des entreprises à capital fermé.


Pour leur part, environ 50% des grandes entreprises inscrites en Bourse au Canada disposent systématiquement de programmes de gestion du risque «robustes et institutionnalisés».


Fait particulier, ce sont au sein des ONG où la compréhension des risques est la plus maîtrisée, comme le montre les réponses à cette question:


L'équipe de haute direction comprend-elle les possibilités et les risques qui concernent l'organisation?



  • ONG (41%)

  • Société ouverte (35%)

  • Entreprise à capital fermé (28%)

  • Société d'État, organisme public et autre (25%)



D'autres données intéressantes piochées dans l'étude:




TÉLÉCHARGEZ L'ÉTUDE COMPLÈTE

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

Les ventes des grossistes canadiens ont avancé de 0,3% en février

Les économistes s’attendaient en moyenne à un gain de 0,1 % pour ce mois.

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.