Un fonds d'investissement pour l'économie circulaire voit le jour

Publié le 23/03/2021 à 10:53

Un fonds d'investissement pour l'économie circulaire voit le jour

Publié le 23/03/2021 à 10:53

Par La Presse Canadienne
Un bâtiment écoresponsable

économie circulaire vise à optimiser l’utilisation des ressources à chacune des étapes de la durée de vie d’un bien ou d’un service dans le but de réduire l’empreinte environnementale. (Photo: 123RF)

Les entreprises désireuses de déployer des initiatives d’économie circulaire pourront se tourner vers un nouveau fonds d’investissement de 33 millions $ dans le but de financer leurs projets.

Annoncé mardi par Fondaction, en partenariat avec Recyc-Québec et Montréal, le fonds, le premier du genre au pays, vise notamment les secteurs de l’agroalimentaire, du recyclage, de la valorisation des ressources et de l’écoconstruction.

Une somme de 30 millions $ provient de Fondaction — un fonds de travailleurs mis sur pied par la CSN — et 3 millions $ sont ajoutés par Recyc-Québec. Du capital de risque sera ainsi offert aux entreprises. 

L’économie circulaire vise à optimiser l’utilisation des ressources à chacune des étapes de la durée de vie d’un bien ou d’un service dans le but de réduire l’empreinte environnementale. 

Parallèlement aux secteurs visés par les investissements, 25 % du fonds sera déployé dans «d’autres secteurs d’intérêts». La taille des investissements devrait osciller entre 250 000 $ et 2 millions $ par l’entremise de prise de participation ou de «quasi-équité». 

Selon la présidente-directrice générale de Fondaction Geneviève Morin, l’initiative permettra l’émergence de «modèles d’affaires novateurs et durables» qui vont répondre à des «besoins réels» en plus de favoriser l’innovation.

Fondaction sera le gestionnaire de l’instrument financier alors que Recyc-Québec et Montréal offriront de l’accompagnement ainsi que du soutien.

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.