Les PME et les arts: deux solitudes


Édition du 10 Mai 2014

Les PME et les arts: deux solitudes


Édition du 10 Mai 2014

Par Suzanne Dansereau

Le Quartier des spectacles

Montréal se veut une métropole culturelle, mais il existe «un fossé énorme» entre son milieu des arts et ses PME. Le Conseil des arts de Montréal le constate dans une étude qu'il vient de publier sur le sujet.

«Les organismes culturels frappent aux portes des grandes entreprises, mais ils ne pensent pas aux PME», indique Ben Marc Diendéré, président du sous-comité du Conseil responsable de l'étude. Quant aux PME, elles n'intègrent pas les arts dans leurs activités externes.

Les deux parties vivent toutefois les mêmes réalités : elles manquent de temps, de ressources humaines et de financement. Mais elles ont «de la souplesse, une philosophie commune d'entrepreneuriat et le même impératif de promotion avec des moyens limités», mentionne le rapport.

Les PME considèrent les arts comme un «produit risqué», tandis que les organismes culturels envisagent les gens d'affaires avec une certaine «appréhension» et «ne se sentent pas à leur place» lorsqu'ils fréquentent des gens d'affaires, peut-on lire dans le rapport. Fait à noter, les auteurs de l'étude n'ont trouvé, dans le cadre de leur recherche qui s'est échelonnée sur un an, que six représentants de PME et six représentants d'organismes culturels pour participer à un groupe de discussion portant sur les façons de consolider les liens entre les PME et les arts.

Le rapport avance quand même des «pistes d'action pour de nouvelles initiatives arts-affaires». Ainsi, les organismes culturels pourraient proposer aux PME des sorties culturelles avec accès privilégié aux artistes ; des ateliers culturels ou des oeuvres d'art ; des promotions croisées pour accroître la notoriété ; des services pour des activités de marketing ; des récompenses pour «audace culturelle».

Quant aux PME, elles pourraient offrir des locaux ou des ressources humaines aux organismes culturels. «Les PME et les organismes culturels devraient accroître leurs échanges, mais ils se connaissent très mal, affirme Ben Marc Diendéré. Ils ont besoin de se parler.»

À la une

7 astuces pour réduire vos frais d'avocats

16/06/2024 | Manuel St-Aubin

EXPERT INVITÉ. Les acteurs judiciaires ont à cœur la mission de rendre justice, même si tout n’est pas parfait.

La course aux stages 2.0

Édition du 22 Mai 2024 | Claudine Hébert

Les cabinets d'avocats ont adapté les 5 à 7 aux nouvelles règles de la société.

L’industrie du droit a besoin de faire les choses autrement

Édition du 08 Mai 2024 | Philippe Jean Poirier

GRANDS DU DROIT. Les cabinets de services juridiques ont été très actifs sur le marché des fusions et acquisitions.