Les lauréats des Prix Excelor 2019 sont dévoilés

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Décembre 2019

Les lauréats des Prix Excelor 2019 sont dévoilés

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Décembre 2019

Par Les Affaires

(Photo: courtoisie)

La Chambre de commerce de Gatineau (CCG) a dévoilé les lauréats des Prix Excelor 2019 à l'occasion de la 23e édition du Gala Excelor présenté par Gazifère. Plus de 960 personnes étaient réunies lors de cette soirée. Dans la catégorie Entreprise d'économie sociale de l'année, Re-Source Intégration remporte les honneurs. Lise Trahan, VP, solutions collectives chez AFL Services financiers, associée principale chez PPTA services financiers et coactionnaire du restaurant La Squadra, a gagné le premier prix dans la catégorie Femme d'exception. Dans la catégorie Micro-entrepreneur de l'année, le lauréat est Patrick Beauchamp des Productions Beauchamp. Le prix de l'Exportateur de l'année a été remis à Boulons Éclair. Mélanie Cabana, CPA et auditrice, CA, a gagné le prix dans la catégorie CPA émérite 2019. La Personnalité de l'année est Pierre Mantha, président de la micro- distillerie artisanale gatinoise Artist in Residence (AiR).

Sur le même sujet

Hopper conclut une nouvelle ronde de financement

L'application mobile québécoise a conclu un partenariat avec Capital One.

Économie: les mentalités changent vis-à-vis des Premières Nations

Les esprits s’ouvrent de plus en plus, estime la femme d’affaires Mélanie Paul, présidente d’Inukshuk Synergie.

À la une

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.