Grand ­Bal des ­Vins-Cœurs : 1 801 700 $ pour la ­Fondation de l’Institut de ­cardiologie de ­Montréal

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

Grand ­Bal des ­Vins-Cœurs : 1 801 700 $ pour la ­Fondation de l’Institut de ­cardiologie de ­Montréal

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

Par Les Affaires

Anthony Broccolini, Sébastien Blais, Paul Raymond, Bruno Roy, Catherine Dagenais, Alain Gignac, Mélanie La Couture, Guy Cormier, Danielle McCann, Lino A. Saputo, Jr., Linda Williams, Pierre Anctil, Yvan Genest, Réal Bellemare, Mario Lépine, John Broccolini et Paul Broccolini (Photo : Antoine Saito)

Pour cette 19e édition du ­Grand ­bal des ­Vins-Cœurs, qui s’est tenu à la ­Salle des pas perdus de la ­Gare ­Windsor, près de 800 philanthropes, principalement issus de la communauté d’affaires, ont pris part aux célébrations. Animée par l’entrepreneur ­Nicolas ­Duvernois, cette soirée orientée vers l’innovation et la coopération a permis d’amasser 1 801 700 $. La ­Fondation de l’Institut de cardiologie de ­Montréal et le président de son ­CA, ­Lino A. Saputo, ­Jr., ont profité de ce moment pour rendre hommage au ­Mouvement ­Desjardins et à ­Guy ­Cormier.

Ça bouge dans votre communauté ?
Écrivez-nous à communautelesaffaires@tc.tc

À suivre dans cette section


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 25 novembre

Sur le même sujet

Raconter pour s'en tirer: récit d'une aventure audio

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

Ce balado, c'est sur vos questions qu'il s'est appuyé.

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.

À la une

Comment l’imprévisible peut-il devenir un outil de croissance?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Inspirez-vous de celles et ceux qui grimpent l'Everest dans votre gestion de crise.

Lock-out au centre de distribution de Jean Coutu à Varennes

Mis à jour il y a 1 minutes | Denis Lalonde

Les employés de l'entrepôt avaient décidé de faire la grève mercredi après 40 heures de négociations infructueuses.

Les employés de l’entrepôt central de Jean Coutu en grève

La négociation avec leur employeur a été suspendue après plus de 40 heures de négociations.