EDC, ce n'est «pas seulement la banque de Bombardier» - Benoit Daignault, président et chef de la direction d'Exportation et Développement Canada


Édition du 17 Janvier 2015

EDC, ce n'est «pas seulement la banque de Bombardier» - Benoit Daignault, président et chef de la direction d'Exportation et Développement Canada


Édition du 17 Janvier 2015

Par Suzanne Dansereau

Si vous voulez exporter et que vous ne connaissez pas l'organisation que dirige Benoit Daignault, vous avez un problème. Et lui aussi !

Benoit Daignault, président et chef de la direction d’Exportation et Développement Canada. [Photo: Jérôme Lavallée]

Celui qui a pris la tête d'Exportation et Développement Canada (EDC), en février dernier, s'est donné le double mandat d'augmenter la visibilité de l'agence fédérale de crédit auprès des PME exportatrices et de simplifier les services qu'elle leur offre.

Et c'est déjà commencé. Cette semaine, EDC a annoncé une version automatisée de son programme d'assurance crédit qui permettra à un exportateur d'avoir accès à la couverture sur un acheteur potentiel en quelques minutes. «Imaginez que vous êtes dans une foire internationale et que vous rencontrez un acheteur qui veut vous passer une commande. Vous prenez votre téléphone intelligent, et vous aurez la couverture en temps réel», promet M. Daignault.

Le programme a été testé l'automne dernier sous forme de projet-pilote au Québec et en Ontario, et on l'étend maintenant dans le reste du pays.

Créée en 1944, Exportation et Développement Canada offre plusieurs services financiers aux exportateurs. Le plus connu est l'assurance crédit. Mais elle offre aussi des garanties bancaires, de l'assurance risques politiques et de l'assurance cautionnement.

À la une

La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 350 points

Mis à jour il y a 26 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine aussi dans le rouge, déprimée par les taux obligataires.

À surveiller: Dollarama, Banque Scotia et Alimentation Couche-Tard

Que faire avec les titres de Dollarama, Banque Scotia et Alimentation Couche-Tard? Voici des recommandations d’analystes

Les entreprises américaines plus pessimistes, selon la Fed

Il y a 17 minutes | AFP

Sa prochaine réunion aura lieu les 11 et 12 juin et elle devrait maintenir ses taux dans la fourchette de 5,25 à 5,50%.