Visiter une maison... qui n'existe pas encore

Publié le 12/03/2011 à 00:00, mis à jour le 18/03/2011 à 16:24

Visiter une maison... qui n'existe pas encore

Publié le 12/03/2011 à 00:00, mis à jour le 18/03/2011 à 16:24

Connaissez-vous le site Internet sia.ca (mls.ca), sur lequel les agents immobiliers diffusent leurs propriétés à vendre ? 3Dvisionic a créé une application Web pour les promoteurs immobiliers tellement évoluée que sia.ca apparaît maintenant presque moyenâgeux. Grâce à ce nouvel outil, les acheteurs peuvent dorénavant visiter virtuellement des appartements ou des maisons qui n'existent pas encore.

Il a fallu deux ans à 3Dvisionic, de Montréal, pour concevoir l'application Web F1ND (www.f1nd.ca - avec le chiffre 1 à la place du " i "), lancée récemment. Près d'une trentaine de promoteurs l'ont déjà adoptée pour vendre, gérer et indexer sur le Web leurs espaces immobiliers.

" Des promoteurs peuvent payer jusqu'à 20 000 $ par mois pour être référencés sur Internet quand un acheteur tape condos Montréal dans Google. Pour une fraction du coût, je leur offre le top du référencement avec f1nd.ca ", affirme François Baron, président et actionnaire majoritaire de 3Dvisionic.

Les clients de 3Dvisionic sont essentiellement des promoteurs immobiliers comme Samcon, le Groupe Canvar, Construction Marton, Sovima Habitations, Développements McGill, le Groupe Daca, Fortex et bien d'autres.

" Pour le projet de condos Altitude, au centre-ville de Montréal, un hélicoptère téléguidé avec un appareil photo nous a permis de reproduire avec réalisme la vue que les occupants auront depuis les étages supérieurs ", explique M. Baron. Le panorama qu'offre les unités à chaque étage est ainsi accessible.

Le tarif varie en fonction du nombre de copropriétés, de terrains ou de maisons à vendre, mais, pour environ 7 000 $ par année, un promoteur peut se payer le service complet. Plus tard, le jeune entrepreneur de 35 ans veut ajouter à f1nd.ca des espaces commerciaux locatifs neufs ou existants.

Et pas question pour M. Baron de se limiter au Québec. " Nous avons les outils interactifs pour le Web les plus avancés de notre domaine, qui justifient nos ambitions internationales. Les promoteurs immobiliers sont souvent mal outillés pour promouvoir leurs projets. Il y en a encore qui se contentent de remettre à leurs clients des feuilles imprimées, alors que la plupart des acheteurs commencent leurs recherches sur Internet avant de se rendre sur place. "

À la une

Palmarès WOW: les bons citoyens corporatifs ont la cote

19/01/2022 | Catherine Charron

«Il y a deux ou trois ans, on était plus dans l’expérientiel,[...] là c’est davantage de parler au cœur des gens».

Garantie de construction résidentielle: un répertoire d’entreprises ayant perdu leur accréditation

19/01/2022 | Charles Poulin

Un nouvel outil à consulter avant de signer un contrat avec un entrepreneur

Bourse: Wall Street termine dans le rouge, correction pour le Nasdaq

Mis à jour le 19/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse.