Trois projets de condos de luxe lancés la même semaine au centre-ville de Montréal

Publié le 12/09/2019 à 17:07

Trois projets de condos de luxe lancés la même semaine au centre-ville de Montréal

Publié le 12/09/2019 à 17:07

Par Martin Jolicoeur

Le 1000 De la Montagne s'étendra sur 40 000pi2 jusqu'à la rue Lucien l'Allier, à deux pas de la station de métro du même nom. (Photo: Courtoisie)

Décidément, la construction de condominiums ne connaît pas de répit au centre-ville de Montréal. En une semaine, pas moins de trois projets majeurs de condos de luxe ont débuté leurs travaux. 

Des projets immobiliers qui, en raison de leur ampleur, ont toutes les chances de s'étirer sur une période de deux à trois ans. Mis ensemble, ces derniers excéderont facilement le demi-milliard de dollars d’investissements.

 

Le 1000 De la Montagne

Le projet de plus grande envergure, le 1000 rue De la Montagne, est situé en face du Centre Bell, à l’intersection de l’avenue du Canadien de Montréal. Mené par Centracondos, une propriété de Bashar Al-Ghreiwati, le projet prévoit la construction de 650 unités d’habitation, réparties sur 45 étages.

D’une valeur estimée à 350M$, ce complexe aura la particularité de reposer sur un terrain vaste de 40 000pi2, entre les rues De la Montagne et Lucien-L’Allier, explique sa représentante des ventes, Marie-Ève Savard. Ses résidents devraient donc profiter d'un accès facile à l'entrée voisine de la station de métro du même nom.

Par sa superficie au sol, sa hauteur et le nombre d’unités qu’il propose, ce quatrième projet de Centracondos au centre-ville rejoindra par son envergure les tours voisines du YUL, de L’Avenue et du Roccabella.

Sa plus petite unité de 406 pi2, au sixième étage du bâtiment, est offerte au coût 299 410$, avant taxes. L’unité la plus dispendieuse, vaste de 6000 pi2 sur deux étages, avec terrasse et piscine creusée, sera offerte quant à elle, pour 11M$. Si tout se déroule comme prévu, on s’attend à ce que sa construction se termine au début de 2022. 

 

Le Solstice 

À quelques mètres de là, littéralement, les promoteurs du Solstice Montréal ont procédé mardi (10 septembre) à la première pelletée de terre de leur projet de 339 unités, répartis sur 44 étages. 

Le projet de quelque 160M$, également sur De la Montagne, sera érigé sur le site voisin du restaurant Bâton Rouge, en lieu et place où se trouvait encore la semaine dernière un dépanneur Couche-Tard et une station-service Esso. Il est mené par un consortium composé entre autres des Entreprises QMD, des Habitations Sylvain Ménard, d'Harden, et Kastello Immobilier.

Le Solstice prendra place sur ce site qu'occupait un dépanneur Couche-Tard et une station-service Esso, tous deux démolis la semaine dernière. (Photo: Martin Jolicoeur)

Les prix du Solstice débutent à partir de 344 900$ (avant taxes) pour un studio de 377pi2 au 32e étage. L’unité la plus dispendieuse, un penthouse de 2 375pi2 avec toit-terrasse, foyer et cuisine extérieure, est offerte au prix de 4M$. 

Son directeur des ventes, Patrick Moreau, soutient que 60% des unités, représentant une valeur de «plus de 100M$», ont déjà trouvé preneurs. Les travaux de construction, débutés cette semaine, s'échelonneront jusqu'en février 2022.

 

L'Enticy

Enfin, les sociétés Omnia Technologies et Claridge Immobilier ont donné le coup d’envoi ce jeudi (12 septembre) à un projet plus modeste de condos-boutique portant le nom d’Enticy.

D’une valeur de 75M$, le projet de 180 unités sur 23 étages, avec piscine sur le toit, est situé à l’angle des rues Mackay et René-Lévesques Ouest. La plus petite unité, un studio de 341pi2 de superficie, est offerte au prix de 315 950$, avant taxes. À l’autre extrémité du spectre, une maison de ville avec façade ancestrale, offrant 1900 pi2 de superficie intérieure, est offerte pour la somme de 1,13M$. 

70% des unités de cet édifice, dessiné par la firme d’architecte montréalaise Geiger Huot, ont déjà été vendues, soutient son directeur des ventes, David Sansfaçon, d’Investissements Odevco. La construction vient de débuter et la livraison des premières unités est prévue pour l'été 2021.

Ses résidents auront comme voisins de face immédiats LeQuinzeCent, actuellement en construction à l’intersection de Guy, et les tours de YUL, deux projets de luxe, menés par le Groupe Brivia et Tianqing Investment.

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

Valérie Plante veut faire de l'est de Montréal le prochain Mile End

Édition du 12 Octobre 2019 | Martin Jolicoeur

En novembre 2017, Valérie Plante faisait son entrée surprise à l'Hôtel de Ville, délogeant du coup Denis Coderre, ...

À la une: Valérie Plante veut faire de l'est de Montréal le prochain Mile End

07/10/2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, Valérie Plante veut faire de l’est de Montréal le prochain Mile End.

À la une

La plupart des A220 de la compagnie Swiss remis en service

11:57 | AFP

« 17 avions de la série C/A220 ont déjà été inspectés (…) Les moteurs sont en parfait état ».

A220 de Swiss cloués au sol: des inspections sont recommandées

Swiss, Delta Air Lines, Air Baltic, Korean Air, EgyptAir et Air Tanzania ont reçu des A220.

Swiss cloue ses appareils A220 au sol

Le transporteur aérien Swiss a décidé de clouer ses 29 appareils A220 (ex-CSeries) en raison de problèmes de moteurs.