Troadey démocratise l'impression 3D


Édition du 12 Novembre 2016

Troadey démocratise l'impression 3D


Édition du 12 Novembre 2016

« Je mets davantage l’accent sur les services aux entreprises, parce que c’est là que je trouve le plus de valeur », dit Samuel Côté, président de Troadey. [Photo : Francis Vachon]

Samuel Côté, président de Troadey, a eu un coup de coeur pour l'impression 3D lorsqu'il travaillait sur un système de soumissions en ligne pour les entreprises recherchant des services d'usinage, de moulage ou d'impression 3D.

M. Côté s'est donné un avantage concurrentiel important en achetant une imprimante 3D industrielle usagée pour 5 000 $, qu'il a lui-même remis en bon état de marche. Un outil qui vaut au bas mot 100 000 $ et qu'il a donc acquis sans s'endetter. Il a procédé de la même manière avec deux autres machines, avant d'acquérir d'autres équipements.

Le modèle de Troadey mise sur deux divisions, l'une consacrée aux entreprises, et l'autre, aux particuliers. «Je mets davantage l'accent sur les services aux entreprises, parce que c'est là que je trouve le plus de valeur et que j'offre une réelle plus-value, en raison de la complexité des procédés, explique M. Côté. Mais on reste aussi dans le marché des particuliers, car on s'attend à le voir prendre une forte expansion.»

M. Côté agit lui-même comme un apôtre de l'impression 3D, rencontrant les entrepreneurs pour discuter des bénéfices qu'ils pourraient tirer de cette technologie. Il s'engage aussi dans des projets de R-D avec des entreprises pour développer des usages spécifiques de l'impression 3D, notamment son automatisation, son grand rêve.

«L'automatisation aiderait à augmenter l'efficacité et les capacités de cette technologie, dit-il. Je rêve d'une usine autonome peuplée d'imprimantes 3D produisant à grande échelle.»

Les faits

L'impression 3D connaît une bonne progression. Selon Wohlers Associates, le secteur de la fabrication qui utilise les technologies 3D devrait croître de plus de 10 % au cours des prochaines années. Le nombre de machines commerciales pour l'impression 3D est passé de 355 à 23 000 entre 2008 et 2013, selon Forrester.

Troadey

Troadey offre des services de conception et d'impression 3D industriels et aux particuliers. Son bureau de Québec compte une vingtaine d'imprimantes 3D. Elle possède aussi des bureaux à Donnacona, à Sorel-Tracy et à Saguenay. Bien qu'elle ne fasse pas de promotion active de ce service, elle vend également des imprimantes, notamment la MakerBot, une imprimante 3D de bureau.

Le défi

Maîtriser l'aspect technologique. Troadey répare ses équipements, les modifie, les automatise, autant d'opérations qui exigent beaucoup d'expertise et de temps, dans un processus constant d'essais-erreurs.

À lire aussi :

Dix secteurs pour entreprendre

FilmOrganic crée un paillis de plastique biodégradable

Hykso compte les coups de poing

Mnubo fait parler les données

Elipto offre le drone aux entreprises

Smooch dépoussière les communications avec la clientèle

Homehunt déniche la propriété de vos rêves

Retinad aide à optimiser les applications

Mylo veut aider les Canadiens à épargner

 

FrontFundr branche les investisseurs aux entreprises

À la une

Bourse: Wall Street finit contrastée, nouveaux records pour Nasdaq et S&P 500

Mis à jour le 13/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX est en baisse de 1,2% et Wall Street est mitigé.

À surveiller: Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resources

13/06/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resourc? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 13 juin

Mis à jour le 13/06/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.