De bonne source: Lyne ­Martel

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Mai 2019

De bonne source: Lyne ­Martel

Offert par Les Affaires


Édition du 18 Mai 2019

Par Les Affaires

Lyne Martel
Chef de la direction des ressources humaines, TC Transcontinental

Lyne Martel travaillait à titre de vice-présidente principale, Ressources humaines, infrastructures et Canada, chez SNC Lavalin. De 1984 à 2009, elle a assumé divers postes chez Rio Tinto, de la direction des ressources humaines au sein du Primary Metal Group, au Canada, puis pour l'Asie-Pacifique. À partir de 2010, Mme Martel a accédé à des postes de vice-présidence en ressources humaines au sein de Rio Tinto Alcan, à Montréal, puis à Londres, où elle a travaillé pendant quatre ans. Elle a étudié à la maîtrise en relations industrielles de l'Université de Montréal et est détentrice d'un baccalauréat en relations industrielles de l'Université Laval.

Ça bouge dans votre industrie ? Écrivez-nous à debonnesource@tc.tc

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

De bonne source: Diane Lafontaine

Édition du 15 Juin 2019 | Les Affaires

Diane Lafontaine a été membre du comité exécutif de la Fondation Jeunes en Tête et de la Fondation des maladies ...

De bonne source: Pierre Goudreau

Édition du 15 Juin 2019 | Les Affaires

Pierre Goudreau est membre de l'OEAQ depuis 1984. Au cours de sa carrière, il a travaillé dans diverses sphères ...

OPINION De bonne source: Martine Boulay
Édition du 15 Juin 2019 | Les Affaires
De bonne source: Stéphane Lespérance
Édition du 15 Juin 2019 | Les Affaires
De bonne source: Yanouk Poirier
Édition du 15 Juin 2019 | Les Affaires

À la une

Ottawa donne le feu vert au projet d'expansion de l'oléoduc Trans Mountain

Le premier ministre Justin Trudeau donne un autre feu vert au projet d'expansion de l'oléoduc Trans Mountain.

Gare aux faux «influenceurs»

BLOGUE INVITÉ. Un peu comme pour le dopage dans le cyclisme, certains savaient, mais peu ont agi.

Financement participatif: Hardbacon veut obtenir 1,5M$

La start-up Hardbacon lance une campagne de financement participatif pouvant lui rapporter un montant maximal de 1,5M$.