«Si on admet sa faute, on peut changer» - Yasuhiro Yamakawa, professeur d'entrepreneuriat à Babson Collège


Édition du 18 Avril 2015

Les Affaires - Dans le milieu des start-ups, tout le monde suppose qu'avoir connu un échec dans le passé rend plus susceptible de réussir notre prochaine aventure entrepreneuriale. Est-ce vrai et, si oui, dans quelles conditions ? À lire aussi:Échouer fait mal, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Quand sera-t-il le tour des entrepreneurs, M. Trudeau?

COURRIER DES LECTEURS. Un texte de Stéphanie Bernadet, PDG de Naturmania

Pas tous des nuls!

21/09/2021 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Maintenant que l’élection fédérale est derrière nous, le champ est libre pour le combat municipal.

À la une

Bourse: Wall Street termine de façon mitigée, tension sur les taux

Mis à jour le 27/09/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse grâce à la hausse des prix de l'énergie.

À surveiller: Shopify, Cargojet et Costco

27/09/2021 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Shopify, Cargojet et Costco? Voici quelques recommandations d’analystes.

Titres en action: Blackstone, Rolls-Royce, Evergrande

Mis à jour le 27/09/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.