Pas de licence pour Ricardo


Édition du 13 Septembre 2014

Vous souhaitez faire perdre le sourire à Ricardo Larrivée ? Suggérez-lui de se contenter d'apposer son nom sur chacun des produits que Ricardo Media et ses filiales commercialisent. C'est que son éthique de travail l'empêche d'adopter une telle stratégie, fait-il ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Que penser de la «saga Ricardo»?

14/01/2020 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Faire une demande de prêt, donc un emprunt monétaire remboursable, c'est absolument normal.

Ricardo passe à la vitesse supérieure

17/11/2017 | Martin Jolicoeur

Trois ans après l’ouverture de sa 1ère boutique, l’offensive commerciale de Ricardo Media passe à la vitesse supérieure.

À la une

Bourse: Wall Street incertaine pour terminer la semaine

Mis à jour il y a 16 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les incertitudes économiques agitent les acteurs du marché.

Titres en action: Apple, Snowflake, Twitter...

Mis à jour à 08:01 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: Aurora, PayPal, Tesla

Que faire avec les titres d'Aurora, PayPal et Tesla? Voici quelques recommandations d’analystes.