Pas de licence pour Ricardo


Édition du 13 Septembre 2014

Vous souhaitez faire perdre le sourire à Ricardo Larrivée ? Suggérez-lui de se contenter d'apposer son nom sur chacun des produits que Ricardo Media et ses filiales commercialisent. C'est que son éthique de travail l'empêche d'adopter une telle stratégie, fait-il ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Que penser de la «saga Ricardo»?

14/01/2020 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Faire une demande de prêt, donc un emprunt monétaire remboursable, c'est absolument normal.

Ricardo passe à la vitesse supérieure

17/11/2017 | Martin Jolicoeur

Trois ans après l’ouverture de sa 1ère boutique, l’offensive commerciale de Ricardo Media passe à la vitesse supérieure.

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...