Norda Stelo avale une firme d’ingénierie de Vancouver

Publié le 12/12/2023 à 23:56

Norda Stelo avale une firme d’ingénierie de Vancouver

Publié le 12/12/2023 à 23:56

Par Emmanuel Martinez

Alex Brisson, PDG de Norda Stelo, entreprise autrefois appelé Roche (Photo: courtoisie)

Norda Stelo fait un grand pas en avant avec l’acquisition de CWA Engineers de Vancouver grâce à l’aide de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Comptant sur 750 employés, Norda Stelo en intégrera une centaine d’autres sous un même toit en mettant la main sur cette firme spécialisée dans le domaine de la manutention de matériaux en vrac, en mécanique industrielle, en structure et en gestions de projet.

«Les services de nos deux entreprises sont complémentaires, déclare Alex Brisson, président et chef de la direction de Norda Stelo en entrevue. Il y a des synergies. CWA n’a pas d’expérience comme nous en ingénierie électrique, en automatisation, ainsi qu’au niveau environnemental.»

Grâce à cette prise, Norda Stelo veut devenir un meneur en logistique intelligente du transport et de la manutention dans le secteur des ports et des terminaux ainsi que dans les industries minières, ferroviaires, des agrégats de construction et du bois.

Avec cette acquisition, elle offre donc une gamme de services élargie, ce qui lui permettra de mieux soutenir ses clients aux quatre coins de la planète, notamment aux États-Unis.

«Notre modèle d’affaires est d’accompagner nos clients partout dans le monde, dit Alex Brisson. Par exemple, on sert Rio Tinto à Kitimat en Colombie-Britannique, Salt Lake City, mais aussi à Madagascar et en Afrique du Sud.»

Coup de pouce de la Caisse

La Caisse a prêté 12 millions de dollars à l’entreprise de Québec pour réaliser cette transaction dont le montant demeure confidentiel. Il s’agit de la première fois que le bas de laine des Québécois offre un tel soutien à cette entreprise d’ingénierie qui a mis la main plus tôt cette année sur Planifika, une petite firme de Québec, et qui est devenu l’unique actionnaire d’A2EP, en Nouvelle-Calédonie, après avoir été minoritaire.

L’achat de CWA Engineers permettra à Norda Stelo de doper son chiffre d’affaires d’au moins 25%.

Autrefois appelée Roche qui avait été éclaboussé par des scandales de financement politique illégal révélés durant la commission Charbonneau, Norda Stelo a pris un virage il y a une dizaine d’années. La firme s’est ainsi spécialisée dans la revalorisation de structures existantes comme des bâtiments, des actifs manufacturiers et des infrastructures (ponts, routes, voies ferroviaires, etc.).

«On désire devenir un leader mondial en durabilité des actifs, explique son président. On veut offrir une durée de vie additionnelle à un actif, ce qui est bon l’environnement.»

Certifiée B Corp, elle s’est aussi spécialisée dans la gestion des impacts sociaux pour les communautés de projets d’ingénierie.

C’est donc sur ces nouvelles bases qu’elle souhaite diversifier davantage ses sources de revenus dont 75 % proviennent du Québec.

Sur le même sujet

La Banque Nationale achètera la Banque canadienne de l'Ouest

Mis à jour le 11/06/2024 | La Presse Canadienne

Cet achat se fait dans le cadre d'un échange d'actions qui valorise le prêteur établi à Edmonton à environ 5G$.

«C’est le début d’une nouvelle époque chez Englobe»

Mis à jour le 04/06/2024 | Dominique Talbot

Le fleuron québécois Englobe Corporation est vendu.

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour à 17:19 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.