Milan Conception a rapidement fait sa place dans le secteur automobile mondial


Édition du 11 Février 2017

Milan Conception a rapidement fait sa place dans le secteur automobile mondial


Édition du 11 Février 2017

Par Pierre Théroux

La machine ICM est cinq fois plus rapide que tout autre équipement existant sur le marché.

Série Les grands exportateurs

En complément de chaque Focus régional, découvrez le portrait d’une entreprise locale dont le chiffre d’affaires repose principalement sur l’exportation.

Moins d'une demi-seconde. C'est tout le temps nécessaire à l'équipement mis au point par Milan Conception pour insérer des attaches sur les joints d'étanchéité de caoutchouc qui sont installés autour des portes d'automobiles par les grands constructeurs.

Or, cette machine d'insertion d'attaches appelée ICM est cinq fois plus rapide que tout autre équipement existant sur le marché. Pour l'industrie automobile, qui cherche constamment à réduire ses coûts, cette innovation arrivait à point.

«L'ICM est non seulement plus rapide, mais elle est aussi plus précise et occupe moins d'espace sur le plancher», souligne fièrement Benoit Langlois, directeur général et cofondateur de cette jeune PME lancée en 2008, qui a rapidement fait sa marque à l'échelle internationale.

Benoit Langlois et l'autre cofondateur, Steeve Michaud, travaillaient en ingénierie de projet au sein de la société Waterville TG, un fabricant de système d'étanchéité pour l'industrie automobile, lorsqu'ils ont décidé de lancer leur propre entreprise. «C'était souvent difficile de trouver des fournisseurs. On a donc décidé de le devenir nous-mêmes», explique M. Langlois.

Ils mettront environ un an à concevoir ce nouvel équipement automatisé, puis à lancer l'entreprise, et ce, au moment où s'amorce la crise économique qui a fortement secoué l'industrie automobile ! Or, ce contexte défavorable s'est au contraire avéré avantageux pour Milan Conception.

«La crise économique a fouetté l'industrie automobile pour qu'elle trouve des moyens d'innover et d'améliorer leur productivité», indique M. Langlois, en ajoutant que même si les constructeurs vendaient moins d'autos, ils n'avaient pas arrêté d'en produire.

Aussi à lire dans la série Les grands exportateurs:
En matière d'exportations, Soucy se lance... et compte

85 % des revenus à l'exportation

La PME sherbrookoise a vendu une première machine d'insertion d'attaches en République tchèque, par l'entremise de Waterville TG. Huit ans plus tard, sa liste de clients comprend d'autres géants du secteur des produits d'étanchéité, comme Cooper Standard, Hutchinson, Henniges ou encore Saargummi, qui fournissent Ford, GM, Toyota, BMW et autres grands constructeurs automobiles.

«Une fois les premiers équipements vendus, le bouche à oreille a fait le reste du travail. Les entreprises entendaient parler de notre technologie et voulaient acheter cette nouvelle machine», dit François Cayer, responsable des ventes et du marketing chez Milan.

Ses machines d'insertion d'attaches se retrouvent ainsi dans une dizaine de pays où l'entreprise réalise 85 % de ses activités. La Pologne, vers laquelle se sont tournés bon nombre de manufacturiers européens pour produire à moindre coût, ainsi que la Chine génèrent de 50 à 60 % des revenus de l'entreprise qui est aussi présente au Mexique, au Brésil et en Allemagne.

Curieusement, Milan Conception vient tout juste de faire ses premiers pas aux États-Unis, après avoir réussi à percer le marché mexicain il y a deux ans. «Notre technologie a trouvé plus rapidement écho en Europe, parce que les techniques d'assemblage des fabricants d'autos sont différentes et il y a moins d'espace dans les usines. Mais les entreprises américaines sont conscientes aujourd'hui qu'elles peuvent gagner en productivité en utilisant nos équipements», explique François Cayer.

L'élection du nouveau président américain, qui mise sur des mesures protectionnistes, n'inquiète pas outre mesure l'entreprise sherbrookoise. Au contraire. «Si les fabricants ramènent leur production aux États-Unis, ils devront aussi réduire leurs coûts et notre machine pourra y contribuer», estime le cofondateur Benoit Langlois. Il fait aussi valoir que Donald Trump vise les usines d'assemblage plutôt que les fournisseurs d'équipements de l'industrie automobile.

Agrandissement de 1,6 M$

Forte de ce succès, et afin de maintenir la cadence, Milan a investi 1,6 million de dollars dans l'agrandissement de son usine, dont les travaux viennent de se terminer. «On était à la limite de notre capacité de production et, pour la première fois, on a même été obligé de refuser des contrats», indique François Cayer. L'entreprise affirme avoir quintuplé ses revenus depuis cinq ans.

L'usine, dont la superficie a doublé à plus de 17 000 pieds carrés, abrite de nouveaux équipements qui lui permettront d'accroître le rythme de production et de réduire les délais de livraison. L'ajout d'équipements vise aussi à diversifier son offre de produits, alors que l'entreprise s'affaire au développement d'une machine de découpe de bandes de caoutchouc pour les vitres d'autos. «C'est un autre type d'équipement, mais qui s'adresse aux clients qui nous en ont eux-mêmes fait la demande», souligne Benoit Langlois.

Cette expansion a entraîné la création d'une quinzaine d'emplois, alors que son effectif est passé de six à 40 employés depuis quatre ans. L'entreprise peine toutefois à combler certains emplois spécialisés, notamment des concepteurs mécaniques, des dessinateurs techniques ou encore des programmeurs.

 

À la une

Le Québec pâtira-t-il de la guerre commerciale verte avec la Chine?

17/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Les producteurs d’acier craignent que la Chine inonde le marché canadien, étant bloquée aux États-Unis.

Bourse: Wall Street finit en ordre dispersé, le Dow Jones clôture au-dessus des 40 000 points

Mis à jour le 17/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé.

À surveiller: AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed

17/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed? Voici des recommandations d’analystes.