Les textiles intelligents: quand les tissus parlent


Édition du 15 Novembre 2014

Les textiles intelligents: quand les tissus parlent


Édition du 15 Novembre 2014

Par Matthieu Charest

Mazen Elbawab a fusionné ses passions pour créer Heddoko. [Photo: Jérôme Lavallée]

«Je considère que les secteurs biomédical, environnemental (le géotextile, par exemple) et des équipements de sécurité sont particulièrement porteurs. En 2010, 17 % des entreprises textiles québécoises consultées disaient fabriquer des textiles à usage technique ou à valeur ajoutée. En 2013, la proportion est passée à 53 %», dit Danielle Jutras, directrice générale par intérim du Comité sectoriel de main-d'oeuvre de l'industrie textile du Québec (CSMO Textile).

À lire aussi:
Les 10 (meilleures) industries pour se lancer en affaires

«Pourquoi je me suis lancé»

C'est en combinant son expertise acquise dans le domaine des jeux vidéo (notamment chez Ubisoft) et sa passion pour les arts martiaux et le sport que Mazen Elbawab a créé Heddoko.

Fondée à l'hiver 2014, la jeune pousse montréalaise travaille en ce moment sur la conception et la fabrication de dispositifs portatifs prêts à porter (wearable devices), qui permettent de capter les mouvements afin de pouvoir les corriger. «Un peu comme un entraîneur personnel, explique le créateur. La seule ressemblance que nous avons avec d'autres fabricants de vêtements intelligents, comme Hexoskin, c'est que nos produits prennent la forme d'habits. Mais l'information que nous captons est différente.»

«La technologie existe déjà, poursuit M. Elbawab. C'est juste une question de temps avant que quelqu'un d'autre travaille là-dessus. L'idée, c'est de sortir des environnements très contrôlés, dans le domaine des films ou des jeux, pour l'offrir aux sportifs et aux athlètes.»

À lire aussi:
Les 10 (meilleures) industries pour se lancer en affaires

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour le 27/01/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto est restée pratiquement inchangée pendant la dernière séance de la semaine.

Moins d’aubaines sur le marché boursier qu’on ne pourrait penser

27/01/2023 | Charles Poulin

Si les marchés boursiers ne sont plus surévalués, ils ne sont pas une aubaine pour autant.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 27/01/2023 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.